Sénégal : encore des homosexuels condamnés

8 Janvier 2009
2 172 lectures
Notez l'article : 
0
 
senegal.jpg

Arrêtés le 19 décembre dernier, huit homosexuels sénégalais ont «tous été condamnés à huit ans d'emprisonnement ferme» le 5 janvier, a annoncé la Commission internationale pour les droits des gays et lesbiennes (IGLHRC). Ces personnes interpellées dans un lieu privé étaient poursuivies pour "dépravation de mœurs et détention de matériel pornographique homosexuel", rapporte le site Têtu.com. "Cette sentence est de loin supérieure à celle prévue par la loi sénégalaise, selon laquelle les relations entre personnes de même sexe sont passibles de cinq ans de prison", indique le site. D'ores et déjà, plusieurs associations LGBT ou des droits humains (l'IGLHRC, Alternatives Cameroun, Solidarité Internationale LGBT, Enda Santé notamment) se sont mobilisées pour venir en aide aux personnes condamnées. Cette condamnation est d'autant plus grave qu'elle fait suite à de nombreuses autres condamnations d'homosexuels, ces dernières années. Des homosexuels, parfois militants associatifs, arrêtés, détenus et jugés dans des conditions parfaitement arbitraires.

 

Site de l' IGLHRC

Site de Solidarité Internationale LGBT

 

Commentaires

Portrait de nikita

Faudra dire au malien qui prend la tête d'ONUSIDA de l'occuper du Sénégal, et puis zoci de l'Algérie. Y a du boulot en perspective. Copié-collé de ma chronique à paraître sur le site "Le Monde", le temps que les modérateurs me modèrent et autorisent la parution de ma chronique. Je suis la reine des copié-collés, n'est-ce pas Sonia ma belle !

Ma chronique sur le site du journal 'le monde' avant la parution de l'info ! par Odile ParH, adjoint administratif - secrétaire médicale 09.01.09 Un Malien à la tête d'Onusida Michel Sidibé, un Malien de 56 ans, prend la tête de cette agence de l'ONU. Un choix symbolique. Il était depuis 2007 directeur exécutif adjoint dans l'organisme chargé de coordonner l'action des agences des Nations unies contre la pandémie. Ai-je droit au copié-collé ? Je me l'octroie. La pandémie, je connais. Je suis Nikita52 séropositive de 56 ans comme Michel Sidibé, mais française pure souche. Enfin presque. Là j'en fais trop ! La pandémie, je connais. Il paraitrait que, pour que la planète ne soit plus surchargée -car le nombre d'humains aurait doublé depuis 50 ans- faudrait laisser courrir pour la nature reprenne le dessus tranquillement. Je viens d'entendre ces propos et de visualiser de superbes images sur la 5 ce midi. Le sujet initial que j'ai loupé était le dodo, oiseau 'mythique' qui a disparu. De la faute aux humains. Parait que cela se reproduit tous les 25 millions d'années, sur notre bonne vieille planète. Bon, je vous rappelle que j'étais séropositive il y a 10 ans. Un bail. Et que je suis annoncée séronégative par le corps médical que je connais si bien. J'ai été mariée à un médecin durant 27 ans. Il va bien et vous remercie. Oui, je l'ai vu ce matin à son cabinet où il exerce superbement. Le corps médical m'ayant rattrapée, j'occupe la fonction du doux métier de secrétaire médicale (adjoint administratif) à mi-temps dans le service ORL du CHU-CHR de Reims, en tant que secrétaire coordinatrice du Groupe Audition Champagne Ardenne (implants cochléaires). J'ai déjà interpellée Madame BACHELOT par l'intermédiaire de ce site, pour lui faire part - de mon intérêt sur les nouvelles dispositions prises par son ministère et elle-même, - de ma bonne volonté à vouloir appuyer cette démarche - Et ce, en tant que séropositive devenue séronégative - de plus je suis une secrétaire médicale qui s'y connait un peu en bureautique -aussi en relation avec les malades, donc l'empathie je connais -avec une formation certaine s'appuyant sur plusieurs années d'expérience de terrain. Terrains minés ou non, mais déminés par mes bons soins. Asta la vista. No lo sé. Et surtout, mais surtout, bien sincèrement.