Sénégal : le corps d'un gay déterré

11 Mai 2009
747 lectures
Notez l'article : 
0
 
homophobie.png

Des habitants de la ville de Thiès (Sénégal) ont exhumé, début mai, le corps d'un homme présenté comme homosexuel, qu'ils ne voulaient pas voir enterré dans un cimetière musulman. Cette affaire, qui n'est d'ailleurs pas la première du genre, a fait la une de plusieurs journaux sénégalais. Elle intervient moins de deux semaines après la libération de neuf hommes emprisonnés pour homosexualité, qui a suscité l'indignation de certains dignitaires musulmans. Selon une source policière, des habitants ont exhumé le cadavre et l'ont traîné devant le domicile des parents. Le père a pris le corps de son fils pour l'enterrer ailleurs. Fin avril, des chefs religieux musulmans ont annoncé, à Dakar, avoir formé un "Front islamique pour la défense des valeurs éthiques", en réaction à la remise en liberté, le 20 avril, de neuf Sénégalais condamnés en janvier à huit ans de prison pour homosexualité.