Séroadaptation : ce que disent des études

27 Octobre 2009
5 734 lectures
Notez l'article : 
0
 
serochoix_v.jpg

On parle beaucoup de séroadaptation, un concept qui devient aujourd'hui "une stratégie de prévention très utilisée". Comme le rappelle Warning qui vient de consacrer un article à la séroadaptation : "A San Francisco, 37,6 % des séronégatifs et 43,4 % des séropositifs, ayant des relations homosexuelles, pratiquent des stratégies préventives de séroadaptation." Dans cette ville, la séroadaptation tend à prendre une place importante dans le cadre des stratégies de réduction des risques à côté de l’utilisation permanente du préservatif et des pratiques pouvant poser des risques importants de transmission du VIH. L'article permet de prendre connaissance de travaux récents sur le sujet et propose des pistes de réflexion.
Plus d'infos sur http://www.thewarning.info/

 

Commentaires

Portrait de maya

S'adapter à la sérologie? 1 minimum d'explication serait welcome... sero+ + Sero+ = seroadaptation? comment ils se seroadaptent à san francisco ? Oui v aller lire warning mais bon ;-) sérocombustion, sérodilatation, sérolamentation, séroambition, ça devient un peu porninouak ce vocabulaire nombrilistIK...;-)
Portrait de frabro

Maya, je crois que c'est choisir ses partenaires de sexe uniquement en fonction de leurs statut sérologique. Genre t'es moches, tu me plais pas, mais t'est seroneg donc on y vas ! Tu piges ? Bon d'accord moi je trouve ça seroglauque aussi mais ça existe, j'en ai rencontré ! Pluitot des "t'est seroplus dégage d'ailleurs"
Portrait de vincent58

hello Fabro C'est pas d'aujourd'hui et je trouve gênant de te voir porter des jugements de type ''seroglaucque'' sur ceux qui font ces choix de vie !! et je pense que chez les seropos on est nombreux a le pratiquer... bon tu comprendras donc que perso je suis dans la seroadaptation et dans le serochoix avec preference pour des plans cul avec des seropos .... Ma vision des mots : SEROADAPTATION c'est pour moi le fait de mettre une capote en fonction de mon partenaire = s'il est seropo j'en met pas s'il est seroneg j'en met ! Serochoix : c'est le fait de chercher plus particulièrement un partenaire de même statut sérologique (pour des raisons diverses, peur de contaminer ou d'être contaminé...soit du sexe sans latex entre partenaires de même statut...mais aussi parce que pour construire une vie de couple c'est parfois plus simple pour certains d'être avec quelqu'un de même statut sérologique !!!) biz vincent58 "Jouir sans entrave"
Portrait de frabro

Vincent je suis désolé si le mot que j'ai employé (seroglauque) t'as blessé, tous comme ceux qui pratiquent comme toi une protection adaptée au statut du partenaire. Ce n'était evidemment pas mon intention. Ce que je critique c'est le rejet quasi systématisé des seropositifs par les seronégatif au nom de ce même principe du serochoix Si nous mêmes préconisons cette option, nous renforçons l'idée que le statut serologique est predominant dans la rencontre au detriment des criteres de seduction, de personnalité, d'humanité. De la même façon, nous risquons d'entretenir les porteurs du virus dans une image négative d'eux-même, dévalorisée à leurs propres yeux, et finalement dans un ghetto où ils ne vivront plus qu'entre eux. Je suis comme toi partisan d'une réduction des risques adaptée entrer partenaires librement informés et consentants. Mais pour moi, dans une rencontre ( je ne parle pas ici de plan Q ) et à plus forte raison si l'on parle de construire un couple, cet élément là vient après tous les autres, et pas en premier rang. Peut être parce que c'est l'humanité qui à mes yeux doit terminer les rapports entre les personnes, et non des considérations par nature discriminantes.
Portrait de maya

ca n'a rien d'une adaptation, c'est plutot l'inverse : choisir son partenaire selon ce qu'on est ... on ne s'adapte pas justement ! S'il était question de couleur de peau, ça s'appellerait du racisme msieurs dames, de ne tolérer que ce qui est identique. Mais quoi qu'il en soit ces vocables sont réservés aux officionados du vih, personne de lambda ne parle cette langue "ailleurs". Parler sans entraves donc on disait ? Excellente journée je file me soleiladapter
Portrait de ZONOK

Et dit comme ça, est-ce que ça vous choque ? Est-ce que c'est glauque ? Pour moi, pas du tout. Au même titre que je n'ai pas à commenter le fait qu'un séroneg ch un séroneg pour baizer nok sans risque vih. Appelez cela comme vous voulez, on parle souvent de sérochoix, sérotriage (UK/GB serosorting). Bref, il s'agit bien de contacts (sexuels, au cas où on l'oublie...) entre partenaires de même statut vih. Sauf que présenté ainsi, sous ces termes conceptuels sociologiques, certains problèmes n'apparaissent pas de prime abord. 1. Le problème de l'annonce. 2. Le problème de la preuve. En effet. Il est très facile de se dire séroneg (pas de rejet ni discrimination), mais beaucoup plus difficile de le prouver (nécessité de tests et délai de carence de risques pour les valider). A l'inverse, il est beaucoup plus difficile de dire qu'on est séropo (rejet, discrimination, risques familiaux et profesionnels), mais bien plus facile de le prouver, le mensonge dans ce sens étant de fait beaucoup plus rare. D'où des revendications très différentes des meks choisissant le sérochoix, selon qu'ils sont vih+, vih-, ou encore vih? (séro-interrogatifs) Pour les vih-, demande de tests rapides, efficaces, à résultat valide au plus court terme possible. Dans l'idéal, un test immédiat, voire auto-test, qui donne un résultat fiable avec prise éventuelle du dernier risque encouru, par exemple la veille, ça serait l'idéal. Ca n'existe pas encore, mais comme il y a un marché, ça viendra. Pour les vih+, demande de contextes rencontres qui leur permettent d'afficher leur statut vih+ de manière plus facile et sans risque de rejet-jugement. Par exemple, des Poz-Parties, soirées réservées au vih+ (comme ça existe à Berlin depuis 15 ans), des sites internets réservés aux vih+ (séronet...) . Des lieux de rencontre, bars, speed-dating etc, où on n'est pas obligé de devoir le dire à chaque fois, ni encore de porter un badge, mais simplement entrer selon l'accord tacite que c'est inscrit à l'entrée de l'établissement, comme négociation anticipée. Ca n'est pas du racisme ou de la discrimination, c'est simplement un thème de soirée à but de rencontre privée. Le principe du sérochoix, je pense pas que les séropos l'appliquent à autre chose que leur plans cul ou rencontres sexe.. Non, non !! Moi je vais seulement acheter du pain chez la même boulangère parce qu'elle est séropo !!!!!..... Je ne mange pas du pain des séroneg.... na...! P.
Portrait de romainparis

et qui n'ont pas de vie sentimentale, faute de choix, c'est séro-quoi?
Portrait de maya

mais ce n'est pas choquant non, ni même un probléme en fait, Si c'est ta vision ... Perso ca me derange de penser que sous ce mot se regroupent (comme barebacker d'ailleurs) tout un tas de conduites qui n'ont rien à voir les unes avec les autres et dont certaines sont en effet plus que glauques. Mais ce n'est qu'un point de vue comme d'hab.

ROM / Séroabstinence ? ;-)

seroraslepompondsfairejeter ?

au choix

biz à toi romain. 

Portrait de frabro

Juste un clin d'oeil pour Romain puisque nous cherchons de nouveaux langages.

Pour répondre à Zonok, pour moi un plan q no prise de tête c'est un plan Q protégé. Il y a bien longtemps que je ne croie plus aux déclarations la main sur le coeur. Et tout aussi longtemps que je vois autour de moi mourir ceux qui ont eu confiance. Quand à l'auto-test, vu qu'il ne règle pas la question de la fenêtre de séroconversion je ne vois pas en quoi il peut être utile dans cette hypothèse !

J'ai eu assez de mal pour contrôler mon VIH pour ne pas risquer de dérégler la machine en attrapant une saloperie supplémentaire.

Et c'est mon séro-choix !

Portrait de sam

Choisir ????? se séroadapter ???? , mais biensure .... Qui peut prétendre vraiment choisir ? et puis quelle belle idée !!! ça fait carrement envie ! Je ne parle pas du niveau affectif ou même juste d'entente sexuelle, de compatibilité (gouts ,envies,fantasmes,préferences...) car ce n'est pas le sujet visiblement ,il s'agit ici de "gestion sexuelle" , je fais ça , je choisis telle pratique avec lui et surtout pas avec lui ! Tout ça en croyant que je gère quelque chose!!!!où est la notion de désir ,de choix ,du spontané ......on croit simplifier les choses et je trouve qu' on les complique !!! et bien là tout d'un coup cette idée me fait absolument pas Bander ,désolé du terme !!!Je ne trouve pas ça glauque mais un peu triste ,pas pour moi merci !
Portrait de brw40

ET la surinfection ? est t'on sur de tout connaitre ? (sero+) + (sero+) = sero+ ??? est ce que le risque ne sera pas plutôt aggravation sans certain cas ?? je ne suis pas sur que ca soit la solution !! dans tout les cas il faut se protéger et arrêter de jouer a la roulette russe
Portrait de Valala

comme zéro + zéro = la tête à Toto... "séroadaptation" et "stratégie préventive" = "réduction des risques" ? hum hum, laissons place à la réflexion... hum hum
Portrait de maya

SYNONYMES D'adaptation : acclimatation, acclimatement, accommodation, accoutumance, adéquation, ajustement, arrangement, intégration, interprétation, mimétisme, traduction, transformation, transposition. donc ca ne va pas à priori dans le sens : je ne prends que des gens comme moi histoire de pas être emm...ce serait même plutot l'inverse de s'adapter aux autres..en termes purement linguistiques.... je viens de lire l'article de warning , j'avoue que c'est pour moi nébuleux +++ ?la encore pas de lexique on emploie des mots que personne n'emploie sans doute aillleurs que dans les milieux sidacrates et je crois qyue c'est ça qui me pose pb au niveau compréhension : ca bloque !heelp!!

D'autre part cette étude a été menée exclusivement sur les gays donc de quoi je me mèle maya? et si je me gayadapte jpeux,? :-)  

Et le final de warning,( tout en nuances) : le tout capote est dépassé... - le tradiprévensionnisme* est dépassé-*encore un mot d'initiés.

 donc en bref  je suis peut être la reine des connes mais tout ça ne répond pas à ma question qu'est ce que c'est précisément Séroadaptation (en clair pour les populations laborieuses svp )

perso ca me semble archi prématuré et discutable au vu des connaissances actuelles de tenir de tels discours quand la communauté gay reste la plus touchée par le vih en ratio. Sans jouer ma léa, on a encore pas trouvé mieux que le préso pour ne pas refiler le vih. tradiinadaptée bouhouhou bonne soirée à tous, sans distinction !

Portrait de romainparis

N'appelions-nous pas avant "séro+" + "séro+" = barebacker ? Pour en avoir suffisamment reçu dans la gueule et pour les avoir souvent renvoyées, ce n'est pas moi qui jetterais des pierres sur quiconque. Mais, sommes-nous définitivement entrer dans le sidament correct ?
Portrait de Kaaphar

salut, Moi ce que je crois avoir compris du bouzin c'est "JE M'ADAPTE" ! (je m'arrange) au statut séro du partenaire : suis séro+ - avec autre séropo = no kapote - avec séroneg = kapote (ou autres jeux que sodo) ok MAIS ! C'est quoi un "seroneg" ?? Sauf à respecter de stricts délais entre deux tests rappelés un peu plus haut : TOUT SERONEG (qui a une vie sexuelle "active") EST UN SERO-INTERROGATIF en puissance !! Voir un séropo en seroconversion (càd très contaminant) !! Ça ne tient pas vraiment la route cette histoire de "séro-adaptation" en fait !! ET puis, il faut être un peu cohérent ! D'un côté "on" (warning en tête) nous dit qu'un seropo en traitement et CV faible ne serait pas contaminant et que le capote ne sert à rien ; OK ! et d'un autre "on" nous explique qu'un séropo devrait "s'adapter" si il baise avec un sero-interrogatif !! c'est pas clair !! bonne soirée K.