Service public et numérisation

27 Octobre 2021
309 lectures
Notez l'article : 
0
 

La secrétaire générale du Secours populaire, Henriette Steinberg, a demandé (12 octobre) au gouvernement « d'arrêter » la numérisation des services publics « à marche forcée », réclamant de « l'humanité », explique l’AFP. « On demande d'abord à la puissance publique d'arrêter ce système de digitalisation des services publics à marche forcée, qui font que les gens vont aller dans la catastrophe en klaxonnant », a déclaré Henriette Steinberg, interrogée sur France 2. « Il faut de l'humanité, la puissance publique a la capacité de le faire, surtout si elle dit qu'elle a la volonté de le faire », a-t-elle ajouté. Début septembre, le ministère de la Transformation publique a annoncé que 212 démarches administratives sur les quelque 250 présentées comme « essentielles à la vie quotidienne des Français », étaient désormais numérisées, soit 30 de plus qu'en octobre 2020. Les démarches recensées par le ministère concernent de nombreux domaines, de la gestion du prélèvement à la source à la demande d'autorisation administrative de coupe de bois, en passant par le vote des Français-es de l'étranger.