Services VIH : réorganisation aussi à Marseille

27 Novembre 2015
3 471 lectures
Notez l'article : 
0
 

A la suite de l’article sur le transfert du service VIH de l’hôpital Cochin à celui de l’Hôtel-Dieu à Paris, un Séronaute nous a indiqué que des mouvements de services VIH du même genre se déroulaient à l’AP-HM (Assistance publique-Hôpitaux de Marseille). En effet, un nouvel établissement l'Institut hospitalo-universitaire Méditerranée infection (IHU Méditerranée infection) y verra le jour en septembre 2016. Comme l’expliquait le site du journal la Marseillaise : "600 personnes à terme y travailleront dont quatre unités de recherche (Pr Raoult, Pr Moatti, Pr De Lamballerie et Pr Piarroux) pour les activités de soins, 350 personnes issues de l'actuel Pôle 8 (Polmit) intégrant la partie activités de soins dotée de 75 lits et de 21 places d'hôpital de jour notamment". Cette création a d’ores et déjà des conséquences sur les services de maladies infectieuses d’hôpitaux importants comme la Conception (AP-HM), Sainte-Marguerite, l’hôpital Nord. Tout cela est particulièrement bien expliqué dans un excellent article de "La Marseillaise" : "Un séropositif dénonce un refus de soins à Marseille". La journaliste Nathalie Fredon y fait parler des personnes suivies, des acteurs associatifs, la référente VIH de l’agence régionale de santé, etc.