Sexe tarifé et VIH : un débat en Suisse

6 Novembre 2012
755 lectures
Notez l'article : 
0
 
Drapeau_suisse.gif

L’Aide Suisse contre le Sida entend commémorer les vingt ans du réseau suisse APiS, le Réseau de prévention du sida dans le commerce du sexe. Dans un communiqué, l’association suisse explique : "Traite des êtres humains, travailleuses du sexe mineures, box pour prostituées, nouvelles lois sur la prostitution ou interdiction pure et simple de cette dernière, toute personne qui tient à s’informer ne peut plus éviter le thème de la prostitution". Elle parle même de "chiffres accablants" concernant les travailleuses et travailleurs du sexe qui seraient selon les estimations officielles entre 13 000 et 20 000. Toujours selon ces données : près d’un homme sur cinq recourt au sexe tarifé au moins une fois par année et le chiffre d’affaires annuel de la prostitution à l’échelle nationale est estimé à quelque 3,5 milliards de francs suisses. "Mais qu’en est-il des travailleuses du sexe ? Quelles sont les répercussions de la crise économique sur leur travail ? Comment gèrent-elles l’effondrement des prix, la concurrence toujours plus vive en provenance de l’Est et la demande croissante des clients pour des rapports non protégés ?", s’interrogent l’Aide Suisse contre le Sida et d’autres représentantes du réseau APiS). Pour cela, elles convient à une manifestation à l’occasion des vingt ans de la structure. Cette manifestation entend faire le point sur le sexe tarifé et sur la prévention dans un contexte qui reste encore très tabou au sein de la société suisse. Bien évidemment, une part importante sera consacrée à la prévention et à la luètte contre le VIH/sida dans ce cadre. Les vingt années de prévention du sida dans le commerce du sexe seront passées en revue sous différents angles : Qu’est-ce qui a changé ? Quels sont les défis aujourd’hui et que faudra-t-il à l’avenir pour assurer le succès de la prévention du VIH dans le commerce du sexe ? Manifestation à l’occasion des 20 ans d’APiS le 8 novembre 2012 de 9h à 16h30 au centre de conférences Unia, Egghölzli, Weltpoststrasse 20 - 3000 Berne.