Sida : les écologistes appellent la France à "accentuer son effort"

22 Décembre 2012
1 005 lectures
Notez l'article : 
4
 
0

A l'occasion de la Journée mondiale de lutte contre le sida, Europe-Ecologie-Les Verts (EELV) a appelé (1er décembre) la France "à accentuer son effort pour permettre l'accès aux soins de toutes et tous" en France et dans le monde. "En France, les franchises médicales instaurées par Nicolas Sarkozy privent de nombreux malades séropositifs de soins adéquats", écrit le parti écologiste dans un communiqué. EELV rappelle "sa volonté de supprimer immédiatement les franchises médicales et toutes mesures qui privent les personnes étrangères de leurs droits sociaux élémentaires, et en particulier le droit au séjour pour soins". "A l'international, nous ne pouvons que constater, année après année, l'ampleur de l'épidémie", déplore EELV qui juge qu'il "faut engager les moyens financiers suffisants". "La France s'est engagée solennellement à l'ONU sur un doublement d'ici 2015 du nombre de malades du sida bénéficiant d'un traitement dans le monde. Selon l'ONU, le coût de cette contribution serait modique : à peine 0,01 % du PIB mondial", ajoute EELV, cité par l’AFP. "La France peut et doit faire sa part de cet effort financier, en rendant la taxe sur les transactions financières à son objet originel : la solidarité internationale", rappellent les écologistes. EELV a déposé à l'Assemblée et au Sénat un amendement au projet de loi de finances pour 2013, permettant de rehausser à 50 % (contre 10 % prévu) la part de la taxe sur les transactions financières consacrée à la lutte contre le sida dans le monde et à la solidarité avec les pays pauvres. "Nous continuerons ce combat dans les semaines et les mois à venir et nous appelons la France à transformer le plaidoyer de son Président en faveur de la lutte contre le sida en actes sonnants et trébuchants", déclare EELV.