Soins : certains médecins n'aiment les pauvres !

17 Juillet 2009
1 273 lectures
Notez l'article : 
0
 
refus_v.png

Selon une enquête réalisée par Le Parisien (13 juillet) sur trente praticiens franciliens, huit refusent les bénéficiaires de la CMU (couverture maladie universelle), soit un quart. Comme souvent, ce sont généralement des médecins dits du secteur 2 (médecins conventionnés avec honoraires libres) qui discriminent en toute illégalité les patients "pauvres". Cette proportion constatée dans l'enquête du Parisien est celle que l'on retrouve dans les études nationales sur le même sujet. Le plus souvent, ces médecins fautifs justifient leur refus par l'attitude des patients ayant la CMU et par des motifs d'ordre économique. En cas de CMU, les tarifs applicables sont beaucoup plus bas que les honoraires libres d'où un manque à gagner pour ces médecins. Selon les textes et le code de déontologie, un médecin, généraliste ou spécialiste, n'a pas le droit de refuser un patient bénéficiaire de la CMU. Mais comme il n'y a quasiment de pas de sanctions, ce n'est pas prêt de s'arrêter. Officiellement, 4,3 millions de personnes sont concernées par la CMU. Pour bénéficier de la CMU, il faut percevoir moins de 621 euros par mois.

 

Commentaires

Portrait de derdeder

pas nouveau l'info, chaque annee, cette petite enquete est menee, mais la ca va encore, j'aurai pense que beaucoup plus les auraient refuse, car depuis le temps que tout le monde le sait, il n'y a aucune sanction de prise, alors pourquoi ne pas en profiter ! mon dentiste me disait qu'il fallait porter plainte a l'ordre de medecins, quel doux reveur celui la, lorsqu'ils se jugent entre eux on a toujours vu ce que ca donnait ! et les praticiens qui refuse les hiv+ ca existe aussi, oooh vont toujours trouver quelques choses pour biaiser, "ca serait mieux d'aller voir un specialiste qui serait vraiment a la pointe des dernieres nouveautes", "mais la, je viens vous voir pour un mal de gorge", "oui mais un specialiste, a l'hopital serait mieux pour vous" ! grrrr