Soins funéraires : les professionnels interpellent Marisol Touraine

23 Juin 2014
10 430 lectures
Notez l'article : 
0
 

Des responsables de syndicats professionnels de la thanatopraxie (Syndicat Professionnel des Thanatopracteurs Indépendants et Salariés, Association des Thanatopracteurs de France, etc.) ont adressé un courrier à Marisol Touraine à propos de la levée de l’interdiction des soins concernant les personnes séropositives pour le VIH et les hépatites virales. Cette lettre a été publiée sur le site Funéraire Info (10 juin). Dans ce courrier, ces professionnels se demandent comment "un tel projet a pu voir le jour" et estiment ne pas avoir été entendus. Bon, ils réécrivent aussi l’histoire à leur façon puisqu’ils considèrent que le Rapport de l’Inspection Générale des Affaires Sociales (favorable à la levée de l’interdiction) est le résultat des pressions "d’Act-Up" et "d’organisations de défense des droits des personnes contaminées et de quelques personnalités médiatiques". Le problème réside aussi dans le fait que les auteurs de ce courrier considèrent cette demande comme un "débat (…) concernant une évolution sociétale". Mais il ne s’agit pourtant pas de cela, c’est juste une mise en conformité : pas de raison que le VIH et les hépatites soient sur une liste de maladies contagieuses, pas de raisons de ne pas modifier en mieux les pratiques de professionnels pour leur permettre de travailler de façon plus sûre…  Le courrier comporte aussi une petite dose de parano. Ainsi les auteurs écrivent-ils à la ministre de la Santé : "Les partisans de l’évolution [le levée de l’interdiction, ndlr] apparaissent comme les bons et les thanatopracteurs les méchants…". Or, c’est la réglementation qui est, ici, mise en cause, pas les professionnels du secteur. Cette situation existe parce que l’Etat l’a créée et qu’il avance lentement à résoudre le problème. De ce point de vue, il n’est pas certain que le parallèle douteux que le courrier de ces professionnels fait entre la demande de levée de l’interdiction et l’affaire du sang contaminé, ni que la semonce à la ministre de la santé : "Vous pourriez devenir à votre corps défendant, l’actrice d’un énorme scandale sanitaire" augurent d’un climat apaisé sur ce dossier.

Commentaires

Portrait de CURTI MICKAEL

En tant que co-auteur de cette lettre ouverte, je ne peux que m'indigner de lire une telle réaction de la part de seronet. Tout d'abord, sachez qu'il est fort désagréable de répondre à un questionnaire médical pour accéder à votre page, je ne vois pas en quoi ma sexualité aurait un quelconque rapport avec ce que j'ai à dire... Bref...

Une fois de plus nous avons là, une catégorie de personnes habitées par la science infuse et qui estiment avoir une certaine légitimité à pouvoir, sans cesse, parler au nom des autres. Les praticiens ont-ils été entendus? non. Je le répete. Si on avait consulté les thanatos (qui sont quand même les premiers concernés non? ou ça aussi vous allez le démentir!!), cette lois n'aurait jamais vu le jour. Messieurs les auteurs de cet article (que l'on ne connait pas d'ailleurs...), lâchez vos claviers, enfilez vos petits gants de latex et venez faire des soins!! Vous y êtes invités. J'espère simplement pour vous, que si par malheur, votre aiguille traverse votre équipement de protection, vous resterez en bonne santé. Ah ben oui, suis-je bête, vous êtiez informé de la maladie du défunt, donc c'est bon, vous avez pris toutes vos dispositions, ben oui... il n'empêche que l'aiguille est dans votre doigt... Comment fait-on?

Au lieu d'éternellement chercher à discréditer les uns et les autres, réfléchissez 2 petites minutes... Ont été proposées des solutions alternatives pour la présentation des corps aux familles, personne n'en parle... La réglementation annulant la mise en bière immédiate pour les personnes atteintes du HIV, et effective depuis des années, qui n'a jamais été appliquée, ça c'est du concret! et personne n'en parle une fois de plus...

Et arrêtez avec le Sida, svp. Les hépatites virales, tout aussi dangereuses, voire plus, sont elles aussi concernées par cette réglementation. Or, les concernant, la contamination post-mortem est plus qu'avérée! Le rapport de l'IGAS est truffée d'erreurs techniques et d'illogismes plus que grossiers.

Toutes les études scientifiques sur la virulence des virus post-mortem se contredisent les unes les autres et, dans le doute, on valide la levée d'interdiction, ben oui, c'est logique...

Comment pouvez-vous cautionner que l'on mette en danger la santé de personnes vivantes pour la présentation de défunts? Nous ne sommes pas du tout dans le même contexte que dans une relation médecin/patient. Les thanatos ne sont pas des médecins!

Les virus concernés sont transmissibles par contact sanguin dans les 36h qui suivent le décès, c'est justement dans ce laps de temps que les soins doivent être effectués pour être les plus efficaces possibles! Le rapport IGAS parle lui même d'un risque d'exposition au sang de l'ordre de 8/10 pour un thanato, rien ne vous choque?

Vous ne parlez pas non plus des volontés des familles de malades et des malades eux-mêmes... Il me semble que ce qu'ils attendent c'est de pouvoir se recueillir sur leur défunt dans des conditions décentes et non plus comme des pestiférés. Les solutions proposées permettraient ce recueillement SANS AUCUN soucis! Mais non, il faut y faire des soins, absolument... Quitte à augmenter les tarifs, après tout, certains praticiens y viendront certainement. La démocratisation de l'acte voulu depuis quelques années, va subir un recul significatif.

Permettez moi, Messieurs X, de m'indigner face à cet article traité certainement, une fois de plus, par des personnes extérieures au problème, qui ne savent pas réellement ce qu'elles disent ni de ce dont elles parlent, mais c'est pas grave va, je ne vous en veux pas, c'est à la mode.

Bonne continuation à vous, malgré tout.

CURTI Mickaël

Portrait de frabro

Ce site est fait pour les personnes concernées, vivant avec le vih et/ou des hépatites, et leurs proches. 

"Le questionnaire médical" tout comme les renseignemnts sur la sexualité sont optionnels, n'importe qui peut s'inscrire ici et y dire n'importe quoi sans remplir son profil, dans le respect de la charte éthique.

Personne n'a la science infuse ici, ni nous...ni vous ! Peut être que nous ne savons pas assez de choses sur votre métier, mais visiblement vous ne savez rien de ce que c'est que vivre avec le vih et de subir les rejets et exclusions qui vont avec.

Personne ne vous autorise à parler au nom des malades et de leurs familles, c'est à chacun d'entre nous de le faire.

Pour ce qui est des accident d'expositions au sang, il existe des protocoles à mettre en place largement utilisés depuis des dizaines d'années en milieu médical. Vous devriez vous renseigner, ça pourrait vous être utile, car en général vous n'êtes pas informé des pathologies portées par le défunt et n'avez pas à l'être : vous avez raison, vous n'êtes pas  médecins, ni membres du personnel médical.

La "démocratisation" de l'accès aux soins posts-mortem c'est surtout le droit pour n'importe qui d'exercer n'importe comment et n'importe où. Je préfère une règlementation stricte, même si votre "beafsteack" doit en être réduit.

Vous ne nous en voulez paz, dites vous...Vous êtes bien brave, il ne manquerait plus que ça ! Moi je vous en veux de venir ici chez nous nous provoquer de la sorte.

**propos modéré**

Portrait de CURTI MICKAEL

Pardon mais qui êtes vous? Une fois de plus, pas de signature... Comme la fois ou, dans un article sur l'homophobie, vous avez inclus un paragraphe " soins mortuaires"...  Je suis assistant funéraire depuis des années, bientôt thanatopracteur et gay. Avouez que l'amalgame est plaisant... Mais je le répète je ne vous en veux pas pour votre méconnaissance des sujets traites ici, simplement ayez un peu de respect pour les personnes qui ne partagent pas votre point vue, ne soyez pas discriminant, c'est une preuve d'ouverture d'esprit..

effectivement, vous êtes ici chez vous, ceci dit, vous me reverrez souvent, très souvent. Ne vous en déplaise.

Portrait de basique

Ce sujet a deja ete traite dans les forums... Je ne reviendrais pas sur le fond et l'ignorance qui soutend ces positions corporatistes, je n'ai qu'un message a délivrer, si votre métier ne vous convient plus ....changez-en !!! Avec 195 heures de formation theorique et le niveau du chomage ca ne sera pas les candidats qui vont manquer...

Portrait de CURTI MICKAEL

Bien sur la thanatopraxie se limite a 195h de formation theorique... Vous apportez une pierre a mon édifice en parlant comme ça, merci beaucoup!! Sur ce, je vais vous laisser, j'ai des choses tellement constructives a faire aujourd'hui. A bientôt!

Portrait de brw40

Un metier comme un autre avec ses risques comme tout metier.... quand on signe, on est au courant....... si le metier ne plait pas et bien on en change.

Ton agressivité denigre les professionels qui le font avec serieux et elle n'engage que toi. Quand a ta parano sur les utilisateurs du site controle la en sachant utiliser les profils .....nous aussi nous pouvons être dubitatif sur la verité de tes dires.....   

Portrait de CURTI MICKAEL

Vous avez tout à fait le droit d'être dubitatif sur la veracite de mes propos effectivement. Je laisse chacun exprimer ses pensées. Ceci dit, relisez attentivement le fil de conversation et vous remarquerez que je ne suis certainementpas le plus agressif. Quant à ma pensée, elle n'a beau engager que moi, je la partage avec beaucoup de professionnels, la plupart même. Vous l'auriez su si à un moment donne la parole avait été laissée aux praticiens. tout ceci a déjà ete traite sur des forums. Mais la lois va passer alors réjouissez-vous, l'important pour le moment est du faire du buzz, c'est aussi comme sa que les choses changent et croyez moi, ça en fait.

Portrait de frabro

Non. Une tempête dans un verre d'eau.

C'est marrant de râler à propos du questionnaire de profil et de se vanter ensuite d'être gay.

C'est une excuse ?

Non. Plutôt une circonstance aggravante...

Portrait de alsaco

apres  LOLOTHANATO    et une de ses collègues     (qui n 'a fait que 48 heures sur le site )  rien de nouveau avec ce nouveau  TRUBLION  - 

http://www.seronet.info/article/soins-funeraires-la-levee-sera-pour-2016-67266

Portrait de lolothanato

Vous dites : "Peut être que nous ne savons pas assez de choses sur votre métier, mais visiblement vous ne savez rien de ce que c'est que vivre avec le vih et de subir les rejets et exclusions qui vont avec."


Le sujet ne porte pas sur les personnes qui vivent avec le vih, mais plutot de celles qui en sont morte, et des personnes vivantes qui doivent s'en occuper aprés leur décé.

Donc commencer par savoir ce que nous faisons, et comme nous, qui venons chez VOUS, essayer d'être plus ouvert. Car aucun thanato, venu ici pour débattre, n'est venu en vous agressant. Alors que souvent les réponses que VOUS nous donnez sont agressives et non fondés.

Et jamais vous n'avez pris en compte les arguments que nous vous avançions.

Et comme le dit Michaël, venez passer une semaine à suivre un thanato salarié puis un indepandant et peut etre que vous comprendrez notre métiers.

Sinon ne venez pas nous juger, vous qui vous battez justement pour qu'on ne vous juge pas.

Ne faites pas aux autres, ce que vous ne voudriez pas qu'on vous fasses. ;)




Portrait de Emilie-seronet

Le sujet semble sans fin...

Les personnes vivant avec le VIH subissent en effet beaucoup de discriminations dans leur vie, et cette loi sur les soins funéraires amène justement ces discriminations jusque dans la mort. Ce qui peut expliquer les réactions parfois vives sur ce site.

Je pense que les séronautes ici sont bien conscients des risques de votre métier et personne ne le remet en cause.

Mais tout comme un dentiste refusant les soins à une personne séropositive (ce qui arrive très souvent), ceci est incompréhensible. Une personne peut avoir le VIH ou une hépatite sans le savoir, le professionnel de santé ou le thanatropracteur doit donc prendre des précautions optimales pour tous, afin de se protéger. Cette loi n'a donc pas lieu d'être.

Sans doute est-ce ces précautions qu'il faut revoir afin que tout le monde y "trouve son compte"...

Portrait de lolothanato

Frabro disait le 4 juin 2014 au sujet d'un autre post au sujet des thanatos:

"Il y a ici beaucoup de personnes qui n'ont pas la chance de pouvoir travailler et vivent de minimas sociaux inférieurs au seuil de pauvreté, et je trouve indécent que vous veniez les provoquer de la sorte."


Et Basique nous dit plus haut:

"si votre métier ne vous convient plus ....changez-en !!! Avec 195 heures de formation theorique et le niveau du chomage ca ne sera pas les candidats qui vont manquer..."


Je soumets donc l'idée: Devenez thanatos ! Vous pourriez faire les soins sans risques.


@Emilie-seronet: Merci, enfin un discours calme. Les moyens de précautions proposés sont des locaux ventilés pour que nous soyons pas exposés au formaldheyde, qui est cancérigéne. On pourra toujours mettre une charlotte sur la tête, des lunettes de protections, un masque, une blouse, une sur-blouse jettables, des manchettes, des surchaussures, et 2 paires de gants, dans un local avec une aspiration et une climatisation, où nous pouvons stériliser nos instruments aprés notre soin, mais abolument rien ne nous protéje des aiguilles, des scalpels et des ciseaux.

De nos jours le port des EPI dans un domicile est quasiment impossble, car la chaleur est insouttenable. On transpire sous notre blouse avec toutes les protections jettables en plastique, on éttouffe avec le masque et on a de la buée sur les lunettes. Un soin dure 1H30.


Pour vous donner une idée d'un soin voici un lien sur une serie de photos trouver sur le net:

http://www.patricia4.com/patricia4_photographe-photos-26-THANATOPRAXIE.h...

Portrait de alsaco

que mon post ait  été encore  dépublié  .  on a pas besoin de discours calme   - 

Pour LOLO    j 'ai bossé dans des hopitaux  jadis  où la clim  n 'existait pas   -  8 heures par jour  -  ton discours ne tient pas la route DSL

Portrait de lolothanato

D'accord, mais avec quelle tenue ?

Nous nous sommes habillé en costume. C'est à dire que nous avons en plus de nos sous vetements, un pantalon de costume, une chemise, la veste de costume et des chaussures et chaussetes appropriés au costume. Qui ne sont pas des tenues d'hopitaux.

Au domicile, je retire ma veste et remplace ma chemise par un T-shirt, (pour etre presentable devant la famille aprés le soins, plutot qu'avec une chemise avec des auréoles) avant d'enfilé une blouse longue, style chirurgien, en coton, à manche longue, avec des passant pour les pouces pour maintenir les manches. Là dessus je mets un tablier jettable en plastique, puis des surmanches jettables en plastiques. Donc mon corps ne respire pas. Je mets bien sur des gants, puis un masque FFP2 ainsi que des lunettes de protection. Il faudrait que je mette en plus une charlotte et des sur-chaussures en plastique. Et je te jure que été comme hiver au bout d'1H30 de soins dans une piéce de 9 metre carré fermé, tu es en nage. Absolument rien à voir avec un boulot à l'hopital. Désolé moi aussi.

Par contre le personnel hospitalier que je vois porte des sabots sans chaussettes, un pantalon leger et une blouse à manche courte (et de reputation rien en dessous). Je ne vois personne accoutré comme nous. Maintenant j'attends de savoir ce que tu portais quand tu travaillais à l'hopital.

exemples de tenue de thanato

http://www.paris-normandie.fr/detail_article/articles/PN-797713/le-havre...

http://www.lemonde.fr/sciences/article/2013/04/25/michel-guenanten-au-ch...

exemple de tenue du personnel hospitalier:

http://www.lunion.presse.fr/region/les-agents-de-l-hopital-jouent-la-cou...

http://www.ehpad-bondues.fr/accompagnement-et-soin/notre-equipe-de-soign...

Donc ne vient pas comparer ce qui n'est pas comparable. Tu vas me dire que les blocs opératoires (dont nos tenues se rapproche pas mal) ne sont pas tempérés ? En plus nous avons personne pour nous éponger le front quand on transipre et que les gouttes passent dans les lunettes.

Portrait de WhiteAngel

Si on veut réellement que les bonnes informations passent, que ce soit sur la prévention HIV, les non-contaminations HIV dans certains cas et les soins funéraires, je ne pense pas que ce soit en étant virulents les uns les autres que ce sera possible.

Il n'y a que le dialogue et les réalités scientifiques qui peuvent éclairer le débat.

Pour les professionnels des soins funéraires, une information importante. En admettant que vous vous piquiez, chose que vous redoutez le plus, si j'ai bien compris, il faut savoir qu'en débutant un TPE (traitement post exposition) dans le délai de 24 heures, les chances de séroconversion sont nulles complètement.

A l'heure actuelle, aucun cas de séroconversion n'a été rapporté, que ce soit en cas de "piqure" ou de rapport sexuel. Donc, a priori cette angoisse ne parait pas justifiée et vous devriez intégrer ce fait.

Ensuite, pour ce qui est de vos conditions de travail, chaleur, combi et autres, c'est un autre sujet....

D'autre part, j'ai une question à vous poser qui me turlupine depuis très longtemps.

Vous redoutez le possibilité d'attraper de HIV par piqure, mais qu'en est-il des bactéries super-résistantes dont il existe peu ou pas de traitement et qui, bien souvent, entrainent la mort. Je pense en particulier au bacille pyocyanique. Quelles mesures de protections prenez-vous et que se passe-t-il si vous vous piquez ?

Je rajouterai que je comprends parfaitement la dureté de votre profession en pratique, mais en particulier sur le plan psychologique. Les images données dans votre lien sont terribles....Les voyant, je ne suis pas bien certaines de les vouloir ces soins FrownCry, bien que séro-négatives au HIV.

Portrait de basique

J,ai 55 ans, j'ai ete infirmier a l'age de 23 ans puis infirmier anesthesiste a 30... J'ai excercé ce metier pendant 25 ans, alors crois moi des bebetes j'en ai croisé des bien virulentes mais jamais, je n'ai refuse de soins au motif que ma propre santé pourrait en être affectée.... D'ailleurs le vih je ne l'ai pas attrapé en travaillant !, mais en baisant...donc un conseil.... Plutot que de refuser de travailler sur des Pvih, arrêtes plutot de baiser, ca sera plus efficace....

Portrait de frabro

Il n'est pire sourd que celui qui ne veut pas entendre.

Comme tous les autres forums sur le sujet, celui-ci tourne en rond.

Les thanatos ne veulent rien changer à leurs pratiques...Ils peuvent bien mettre un scaphandre et étouffer dedans, ça ne les protégera de rien. Ces soins là ne devraient pas être autorisés à domicile mais uniquement dans des lieux et avec du matériel adéquates. 

Nous voilà revenus aux premiers temps du sida, quand le personnel infirmier rentrait dans les chambres avec des tenues invraisemblables. Ils ont trente ans de retard.

Non, je ne deviendrai pas thanato, même pour une heure : j'ai un métier que j'aime et je ne vois pas pourquoi j'en changerai. Par ailleurs, je rappelle que je suis hostile globalement aux soins de conservation des corps et que je les refuse absolument en ce qui me concerne.

Je défend juste l'égalité des droits. Quand on exerce une profession à risques, on doit faire ce qu'il faut pour les réduire, pas jeter l'anathème sur telle ou telle personne porteuse d'un risque par ailleurs largement fantasmé.