Sovaldi : L’Inde refuse la demande de brevet à Gilead

1 Février 2015
4 135 lectures
Notez l'article : 
5
 

C’est une bataille gagnée dans la guerre contre le coût prohibitif du nouveau médicament contre l’hépatite C. L’Office indien des brevets a rejeté le 13 janvier dernier l’une des demandes de brevet du laboratoire Gilead pour sa molécule sofosbuvir. Le recours en opposition au brevet avait été déposé par deux associations de patients indiennes qui s’élevaient contre le danger du prix du Sovaldi (sofosbuvir) pour l’accès à ce traitement extrêmement efficace. "Cette décision est encourageante car elle constitue un pas vers la disponibilité du traitement en version générique et donc vers l’accès universel", explique le docteur Jean-François Corty, directeur des opérations France de Médecins du Monde (MDM). Dans un communiqué de presse publié le 21 janvier, MDM, Médecins sans Frontières, Aides et le Comede se félicitent de cette décision, en attendant de voir l’instance indienne statuer sur la deuxième demande de Gilead. En effet, le refus d’un brevet par les autorités permettrait à termes d’obtenir une version générique du Sovaldi, bien moins chère et donc qui pourra engager le traitement de beaucoup plus de personnes vivant avec une hépatite C. Le laboratoire américain souhaitait lui s’installer de manière durable dans ce pays, en situation de monopole. Les signataires souhaitent également que cette bonne nouvelle quant à l’accès aux traitements puisse "encourager l’ouverture d’un débat public en France sur les prix des médicaments et leur impact sur les systèmes de santé." Dans l’hexagone, le prix du médicament est de 41 000 euros la cure et le médicament est rationné aux patients les plus urgents.

Commentaires

Portrait de lipote

Si  l' europe avait du courage , surtout  si les gens concernés  défileraient dans la rue, hurleraient de colére, les choses avanceraient, c'est en s'organisant et en manifestant, il y a quantité d'actions a méner, pourquoi en france, actuellement , il y a tant de résignation et de fatalité,,???