Succès du zap-mail de AIDES

19 Février 2021
179 lectures
Notez l'article : 
0
 

La bonne nouvelle est tombée jeudi 18 février : « La mobilisation paye : la personne que nous suivons a obtenu son récépissé », a déclaré l’association AIDES sur Twitter. Et d’ajouter : « Incroyable qu'en 2021, il faille encore mobiliser des dizaines de militants-es pour obtenir les DROITS d'une personne. Qu'advient-il de toutes celles qui ne sont pas accompagnées @Interieur_Gouv ? ». Deux jours auparavant, le 16 février, une centaine de militants-es de AIDES avait interpellé massivement le ministère de l'Intérieur par une salve de mails et de messages sur Twitter. Le but de ce « zap-mail » était d’alerter et faire réagir les autorités sur la situation très préoccupante d’une personne suivie par AIDES, à laquelle la préfecture de la région Hauts-de-France et de la préfecture du Nord refusait de délivrer le récépissé de séjour auquel elle avait pourtant droit au regard de sa situation. « Une personne suivie par les militants-es de AIDES risque de perdre son emploi car le @prefet59 lui refuse un récépissé de renouvellement. Ce déni de droit est inacceptable », écrivait AIDES sur Twitter L’association précise que « si cette partie est gagnée, il reste de nombreuses atteintes au droit au séjour et à la santé des étranger-ères à dénoncer et, notre combat se poursuit ».