Suède et Allemagne ajoutent au pot

8 Janvier 2021
435 lectures
Notez l'article : 
0
 

Engagements financiers. À l’occasion d’une récente réunion de l’Onusida, la Suède a indiqué qu’elle renouvelait son engagement financier annuel à hauteur de 300 millions de couronnes suédoises (36 millions de dollars) en faveur des financements principaux de l’Onusida pour 2021. La décision suédoise a été saluée par l’institution onusienne tout comme celle de l’Allemagne d’investir 5 millions d’euros supplémentaires dans des ripostes complémentaires de l’Onusida aux épidémies de VIH et de Covid-19 pour l’année prochaine. Elle renforce la contribution de 20 millions d’euros faite par le pays en juin dernier. Elle s’ajoute à la contribution annuelle de l’Allemagne à l’Onusida, à hauteur de 5 millions d’euros. « Je souhaite remercier la Suède et l’Allemagne pour leur engagement fort en faveur de la riposte au sida, ainsi que pour la confiance et le soutien qu’elles affichent à l’endroit de l’Onusida », a déclaré Winnie Byanyima, sa directrice exécutive. « Ces contributions [nous] permettront de poursuivre notre riposte à l’épidémie de VIH tout en atténuant les effets de la Covid-19 sur les groupes vulnérables et en mobilisant la riposte au sida, ses infrastructures et son expertise pour lutter contre la Covid-19. »