Surconsommation de sel et arrêt cardiaque

1 Septembre 2017
1 847 lectures
Notez l'article : 
0
 

Une étude finlandaise présentée à l’occasion du congrès de l’European Society of Cardiology (ESC) montre que la surconsommation de sel est associée à un risque multiplié par deux d’arrêt cardiaque, explique le "Quotidien du Médecin" (29 août). Il s’agit d’une étude prospective réalisée sur douze ans et menée auprès de 4 630 personnes, âgées de 25 à 64 ans au moment de leur inclusion dans l’étude. Pendant le suivi, 121 personnes ont eu un arrêt cardiaque, rappelle le "Quotidien du Médecin". Après ajustement pour l’âge, le sexe, le niveau d’études, le risque était augmenté de 110 % dans le groupe consommant le plus de sel (par rapport à celui en consommant le moins), de 70 % dans celui consommant entre 10,9 et 13,7 g, et de 40 % dans celui consommant entre 8,8 et 10,9 g.