Ténofovir : Le Brésil produira un générique

17 Février 2011
1 802 lectures
Notez l'article : 
0
 
medicament.png

Le gouvernement brésilien a donné son accord pour qu’un laboratoire pharmaceutique local produise une version générique du ténofovir (connu sous le nom commercial de Viread), l'un des médicaments utilisés dans le traitement du VIH et de l'hépatite B et cela afin de "donner au pays une plus grande indépendance pharmaceutique". C’est ce qu’a indiqué (10 février) un porte-parole du ministère de la Santé. Comme le précise l’AFP, c’est le laboratoire Fondation Ezequiel Dias (dans le sud-est du pays) qui, après avoir reçu le feu vert de l'Agence nationale de surveillance sanitaire brésilienne, va produire ce générique de ténofovir qui sera disponible fin mars 2011. Ainsi, "dix des vingt [médicaments] antirétroviraux fournis gratuitement aux malades du sida par le système de santé publique seront fabriqués au Brésil, ce qui génèrera une économie de 47 % des coûts d'importation d'ici à 2015", souligne le ministère de la Santé dans un communiqué. Selon les chiffres officiels, 64 000 personnes malades du sida et 1 500 souffrant d'hépatite B prennent du ténofovir au Brésil.

 

Commentaires

Portrait de sonia

Actuellement, on estime à 630 000 le nombre de personnes séropositives dans ce pays de 191 millions d'habitants. La moyenne annuelle des nouveaux cas est de quelque 35 000, un nombre stable depuis huit ans . source AFP

Le travail d'un journaliste est d'informer objectivement. En omettant le nombre total de candidats positifs au vih et ou soufrant d'une hépatite B, on donne l'impression que l'américain G est en position de monopole, or il n'en est rien, Selon les chiffres officiels, 64 000 personnes malades du sida et 1 500 souffrant d'hépatite B prennent du ténofovir au Brésil.

Si on fait le calcul, 64000 divisé par 630000 ce qui nous donne...10%

Et on peut obtenir un bien meilleur rendement si on met tous les seropos en traitement pour faire baisser la courbe de l'épidémie Moqueur

En 2008 le Bresil avait rejeté la demande américaine du brevet du tenofovir

"La demande de brevet déposée par la compagnie pharmaceutique américaine Gilead Sciences a fait l’objet d’une opposition de la part d’une coalition d’ONG brésiliennes et d’un laboratoire pharmaceutique gouvernemental. L’office des brevets du Brésil l’a rejetée arguant du manque d’esprit d’invention – l’une des raisons indispensables pour l’obtention d’un brevet selon la législation brésilienne et internationale en matière de brevet. " http://www.humanitaire.ws/plus_info.php?idnews=877

En outre, des compagnies indiennes produisent du TDF approuvé par l’OMS à un prix dix fois inférieur : 158 dollars US par patient et par an contre 1'387 dollars US facturés par Gilead au Brésil! Il nous faudrait un bon Robin des bois pour voler aux riches et donner aux pauvres ou...
Alors il faudrait savoir, vous êtes pour ou contre l'accès universel au traitement?