Touraine veut ouvrir la vaccination aux pharmaciens

2 Novembre 2014
531 lectures
Notez l'article : 
0
 

Malgré l'opposition des médecins qui craignent de perdre leurs prérogatives, la ministre de la Santé souhaite étendre aux pharmacies la possibilité de vacciner, ce sera aussi le cas des sage-femmes, afin de couvrir une plus large part de la population. La ministre de la Santé Marisol Touraine a affirmé (20 octobre) vouloir ouvrir la vaccination aux pharmaciens pour que "plus de gens se vaccinent", assurant qu’il ne s’agissait pas "d’enlever une prérogative aux médecins", opposés à la réforme ."Pourquoi est-ce que je propose ça ? Parce qu’il y a de moins en moins de gens qui se vaccinent", a déclaré la ministre sur i-Télé pour expliquer cette mesure contestée du projet de loi de santé. Selon elle, la mesure doit permettre de "simplifier les choses" et de "favoriser la vaccination", pour pousser chaque Français à "se protéger soi-même" et à "protéger les autres" en bénéficiant de la facilité d’accès à leur pharmacie. "Ça ne fait pas faire d’économies à la Sécurité sociale, pas particulièrement puisque l’objectif c’est qu’il y ait plus de gens qui se vaccinent, pas moins", a-t-elle assuré. Des discussions doivent permettre de déterminer "quels vaccins, selon quelles procédures" seront autorisés, indique l’AFP.  Comme la généralisation du tiers payant, la mesure fait partie des griefs des médecins contre le projet de loi de santé présenté en conseil des ministres, début octobre.