Trans : malaise en Malaisie

5 Octobre 2014
865 lectures
Notez l'article : 
0
 

Les transsexuel-le-s en Malaisie font l'objet d'une répression systématique, de harcèlement et de mauvais traitements qui s'inscrivent dans "l'islamisation" de ce pays d'Asie du Sud-Est, dénonce l'organisation non gouvernementale Human Rights Watch (HRW) dans un rapport qu’elle a publié le 25 septembre dernier. En Malaisie, "vous pouvez être arrêtés simplement parce que vous êtes transsexuel. C'est quelque chose que nous ne voyons pas dans le reste du monde", relève Boris Dittrich, directeur de la défense des droits des LGBT à HRW, cité par l’AFP. "Cela correspond à l'image de l'islamisation" de ce pays à majorité musulmane dirigé par un gouvernement conservateur, ajoute le responsable de l'ONG appelant les autorités à abroger les lois pénalisant les comportements des trans. En Malaisie, deux systèmes judiciaires cohabitent : celui hérité des colons britanniques et un autre qui applique la charia. La charia (loi islamique) interdit aux hommes de s'habiller comme des femmes, un délit passible d'une peine allant jusqu'à trois ans de prison ferme. Dans son rapport, HRW dénonce les arrestations, agressions et extorsions visant les trans, ainsi que des humiliations en public, des entraves aux soins, à l'éducation et à l'emploi.