Travail du sexe : manifestation à Paris contre la pénalisation des clients

3 Novembre 2013
757 lectures
Notez l'article : 
5
 

Environ 300 travailleuses et travailleurs du sexe, dont certains portaient un masque blanc ou rouge, militants et activistes, ont manifesté samedi 26 octobre à Paris contre une proposition de loi socialiste visant à sanctionner les clients. Brandissant des pancartes "Clients pénalisés = putes assassinées" et scandant "On est putes, on est fières, le PS c'est la guerre", les manifestants sont partis de la place de Clichy vers 14 heures pour rejoindre le Châtelet. D'autres slogans et pancartes visaient la ministre des Droits des femmes, Najat Vallaud-Belkacem, qui s'est déclarée favorable à des sanctions contre les clients de prostituées. "Cette loi va marginaliser certaines populations, les trans, les gens qui ont choisi ce travail, qui ne sont pas victimes de la traite humaine mais qui seront victimes de cette future loi", a déclaré à l'AFP Giovanna Rionco, du syndicat trans-genres Acceptess. "Vouloir abolir la prostitution, c'est vouloir abolir les putes. La pénalisation des clients est une mesure délétère" qui "mettra leur santé, leur sécurité et leur vie en danger", proclamait un tract distribué par le STRASS (Syndicat du travail sexuel). Une proposition de loi visant à sanctionner par une amende les clients de prostituées et à abroger le délit de racolage public, a été déposée le 14 octobre par le groupe socialiste à l'Assemblée et devrait être débattue fin novembre.