TTF : Marisol Touraine n’a pas de chiffres précis

26 Juillet 2012
3 479 lectures
Notez l'article : 
0
 
marisol-touraine.jpg

Lors de sa conférence de presse à Washington, la ministre de la Santé, Marisol Touraine, a été interrogée sur la taxe sur les transactions financières. Selon l’AFP, la ministre n'a pas été en mesure d'indiquer le montant des fonds escomptés par cette taxe destinée à financer des programmes de santé, dont la lutte contre le VIH/sida. "Il est trop tôt pour estimer le montant", a dit la ministre, précisant qu'à ce stade neuf Etats membres de l'Union européenne seraient partants pour mettre en place une TTF. Il s'agit, outre la France (entrée en vigueur au 1er août), de l'Allemagne, l'Autriche, la Belgique, l'Espagne, l'Italie, la Grèce, le Portugal et la Slovénie. "D'autres pays ont marqué leur intérêt pour cette démarche et réservent à ce jour leur position, comme la Finlande et l'Estonie". Un des problèmes, c’est qu’il n’y a aucune indication sur l’attribution des fonds ainsi récoltés. Les associations craignent que les Etats s’en servent pour combler les déficits budgétaires et non pour l’aide au développement.