Tuberculose : l’ANRS | MIE se mobilise

7 Avril 2022
494 lectures
Notez l'article : 
0
 

À l'occasion de la Journée mondiale de lutte contre la tuberculose, (24 mars), l'ANRS | Maladies infectieuses émergentes a rappelé son engagement pour la poursuite de la recherche sur cette pathologie à travers la création de groupes de travail ciblés et le soutien apporté à différents projets de recherche. Le communiqué de l’Agence indique « la création d'une nouvelle action coordonnée d'animation de la recherche autour de la tuberculose, interdisciplinaire, couvrant la prévention, le diagnostic, le traitement et enfin la santé publique ». L’ANRS | MIE annonce soutenir plusieurs projets et cite, entre autres, ANRS Intense-TBM, qui étudie « une nouvelle stratégie thérapeutique visant à réduire la mortalité et limiter les atteintes neurologiques de la tuberculose méningée, la forme de tuberculose extra-pulmonaire la plus létale » et le projet Tthaless qui étudie sur les liens de transmission de la tuberculose entre les humains et la faune domestique et sauvage en République démocratique du Congo.« Beaucoup d'efforts restent à fournir pour mieux comprendre cette pathologie et la prendre en charge efficacement », souligne l’Agence nationale. Et L’ANRS | MIE de poursuivre : « Dans toutes les disciplines, allant de la recherche fondamentale aux sciences humaines et sociales, des progrès sont nécessaires pour comprendre la persistance de Mycobacterium tuberculosis dans l'organisme, afin de mettre au point de nouvelles approches thérapeutiques et une vaccination plus efficace ou encore pour améliorer la surveillance par la prise en compte des potentiels réservoirs animaux selon une approche One Health, par exemple ». La tuberculose est l'une des maladies infectieuses les plus meurtrières. D’après l’organisation mondiale de la Santé, chaque jour, près de 28 000 personnes contractent la tuberculose et plus de 4 100 personnes en décèdent.