UE : demandes d’asile en hausse

5 Juillet 2022
280 lectures
Notez l'article : 
0
 

Le nombre de demandes d’asile auprès des pays européens est reparti à la hausse depuis 2021, sans compter les 3,4 millions de réfugiés-es d’Ukraine qui bénéficient d’un statut à part, selon un rapport de l’Agence européenne pour l’asile publié mardi 28 juin. « Il a eu trois principaux moteurs pour ces chiffres en hausse : l’instrumentalisation des migrants par le régime bélarusse, la prise de pouvoir des talibans en Afghanistan à l’été dernier et bien sûr, la guerre en Ukraine », a expliqué la directrice générale de l’agence, Nina Gregori, en présentant le rapport annuel.  Quelque 648 000 demandes d’asile ont été déposées en 2021 auprès des pays de l’UE, Suisse, Norvège, Islande et Liechtenstein, ce qui représente une hausse d’un tiers sur un an et un niveau comparable à celui de 2018, avant la pandémie de Covid-19 durant laquelle les demandes ont chuté.  Les Syriens-nes ont représenté la première nationalité (117 000 demandes), suivis-es des Afghans-nes (102.000), des Irakiens-nes (30.000), des Pakistanais-es et des Turcs-ques (25 000 chacun) et des Bangladais-es (20.000). L’offensive déclenchée par la Russie en Ukraine le 24 février dernier a provoqué une vague de réfugiés-es sans précédent depuis la Deuxième Guerre mondiale, qui a poussé l’UE à leur octroyer un statut inédit et automatique. Quelque 3,4 millions de réfugiés-es d’Ukraine — des femmes pour plus des deux tiers — ont été enregistrés-es comme bénéficiaires de ce statut dans l’UE au 9 juin, selon l’EUAA. Quelque 22 300 Ukrainiens-nes ont toutefois déposé une demande d’asile. En 2021, le pays ayant reçu le plus de demandes d’asile est l’Allemagne (191 000), devant la France (121 000), l’Espagne (65 000), l’Italie (53 000). Les candidats-es à l’asile étaient à 70 % des hommes. Le taux de reconnaissance du statut de réfugié-e ou d’une protection subsidiaire était de 34 %. Ce taux est le plus haut pour les Érythréens-nes (81%) et le plus faible pour les Géorgiens-nes (3 %).