Un Américain condamné puis libéré au Canada

24 Janvier 2009
431 lectures
Notez l'article : 
0
 
football.png

Ancien joueur de football américain aux Roughriders de la Saskatchewan (une province de l'Ouest canadien), l'Américain Trevis Smith a obtenu sa libération conditionnelle, le 16 janvier, après avoir purgé une partie de sa peine pour avoir exposé, à leur insu, des femmes au virus du sida. Cette décision a été prise par la Commission nationale des libérations conditionnelles à Prince Albert, en Saskatchewan, où Trevis Smith purgeait une peine de six ans dans un pénitencier fédéral. La commission estime que Trevis Smith a "les conséquences de ses actes". Il demande néanmoins à ce que l'ancienne vedette des stades retourne aux Etats-Unis. Trevis Smith devra prévenir les autorités de tout retour au Canada. Ce dernier avait été mis en cause par deux femmes qui ont affirmé lors du procès que le joueur "avait nié être porteur du VIH". Trevis Smith qui a assuré sa propre défense affirme avoir prévenu ses partenaires dès connaissance des résultats et utilisé le préservatif.
Source : www.cyberpresse.ca/