Un avis sur le « préservatif féminin »

30 Avril 2021
90 lectures
Notez l'article : 
0
 

Le Haut Conseil à l’Égalité entre les femmes et les hommes (HCE) a publié le 16 avril dernier un avis sur le « préservatif féminin ». « Outil de prévention contre les infections sexuellement transmissibles (IST) et de contraception, le préservatif féminin, laissé à la seule maitrise des femmes, offre une alternative essentielle au préservatif masculin. Si ce dispositif est utile pour d’autres populations (HSH et trans), il participe de l’appropriation de leur propre corps par les femmes et leur donne la liberté de se protéger par elles-mêmes », explique un communiqué du HCE. Et ce dernier d’expliquer : « C’est pourquoi le HCE a préféré, dans le cadre de cet avis, l’emploi du terme « préservatif féminin » plutôt que   « préservatif interne » afin de mettre en lumière ces dimensions de liberté et d’égalité ». L’avis note que le « préservatif féminin » a de nombreux avantages, mais qu’un des obstacles à son utilisation reste son prix : entre 8 et 12 euros la boite de trois préservatifs féminins quand la boite de 12 préservatifs masculins remboursés est entre 2 et 3 euros. C’est une des raisons pour laquelle le HCE plaide pour que le préservatif féminin soit également remboursé, au même titre que les préservatifs masculins. Le HEC recommande donc de « faciliter l’accès à cet outil via le remboursement ou la gratuité selon les publics », de « communiquer grâce à une campagne nationale afin de promouvoir ce préservatif encore trop peu connu », de « former et informer les professionnels-les pour qu’ils s’en fassent le relais » et enfin de « mesurer pour mieux comprendre les modalités de son utilisation et identifier les freins, via des études spécifiques ».