Un besoin d’infos fiables

6 Août 2021
341 lectures
Notez l'article : 
0
 

La pandémie actuelle a attisé la soif d'informations fiables en période de crise sanitaire mondiale et une nette majorité de personnes souhaite que les organisations médiatiques soient impartiales et objectives, a expliqué le Reuters Institute for the Study of Journalism (23 juin). Cela peut paraître curieux, mais la confiance dans les informations a augmenté pendant la pandémie, en particulier en Europe de l'Ouest, ce qui a aidé les médias réputés pour la fiabilité de leur travail journalistique. Une nette majorité de personnes dans tous les pays estime que les médias doivent refléter un éventail d'opinions et s'efforcer d'être neutres, indique l'institut dans son rapport annuel. « Nous avons traversé une période très sombre et une grande partie du public reconnaît que les organes d'information ont souvent été ceux qui ont fait la lumière dans cette obscurité », a déclaré Rasmus Nielsen, directeur du Reuters Institute. « Il y a eu une plus grande appréciation des informations dignes de confiance dans l'ensemble », a-t-il déclaré à Reuters. « Il est très clair dans nos recherches, pays après pays, groupe d'âge après groupe d'âge, que de larges majorités veulent que le journalisme essaie d'être neutre ». Cela peut surprendre dans un contexte où de nombreux médias se situent nettement dans l’influence et la presse d’opinion. Le rapport est fondé sur des enquêtes couvrant 46 marchés et plus de la moitié de la population mondiale. L'accélération de la révolution technologique signifie que 73 % des personnes accèdent désormais aux informations via un smartphone, contre 69 % en 2020, tandis que beaucoup utilisent les réseaux sociaux ou les applications de messagerie pour consommer ou discuter des informations. TikTok touche désormais 24 % des moins de 35 ans, avec des taux de pénétration plus élevés en Asie et en Amérique latine.