Migrants-es LGBT+ : un centre d’aide

25 Mai 2022
264 lectures
Notez l'article : 
0
 

Un nouveau centre d’aide aux personnes LGBT+ les plus exclues, en particulier les migrants-es et les personnes transgenres, va ouvrir à Paris dans le quartier du Marais, a annoncé à l’AFP l’adjoint à la lutte contre les discriminations de la maire de Paris, Jean-Luc Romero-Michel, la veille de la Journée IDAHOT, journée mondiale contre les LGBTIphobies. Situé rue Malher dans un local municipal de 520 m2, ce nouveau lieu d’accueil, géré par plusieurs associations dont l’Ardhis (Association pour la reconnaissance des droits des personnes homosexuelles et trans à l’immigration et au séjour), viendra en aide aux « personnes dans la plus grande difficulté, notamment les personnes trans et les migrants LGBT », a indiqué Jean-Luc Romero-Michel. L’adjoint de la maire PS Anne Hidalgo espère voir ouvrir ce lieu en juin 2022 après un vote définitif du prochain conseil de Paris. Un lieu d’accueil LGBT existe déjà dans le centre de Paris, dans le quartier Beaubourg, mais « énormément de migrants arrivent ces dernières années » dans la capitale, notamment d’Afrique subsaharienne et du Nord, d’Afghanistan et de Syrie, résume l’adjoint pour qui « on ne peut pas laisser ces réfugiés avec les autres [réfugiés-es non LGBT+, ndlr] car ils subissent des violences ». Le nouveau centre rue Malher ne proposera pas d’hébergement. La Ville loge désormais 48 migrants-es LGBT+, notamment via sept appartements de son parc locatif et l’action de l’association de lutte contre le VIH Basiliade. Elle espère monter à 72 appartements à court terme, a souligné l’élu.