Un compteur contre la crise

1 Décembre 2008
2 452 lectures
Notez l'article : 
0
 
compteur_v.jpg


Parfois les chiffres parlent plus sûrement que les mots. On devrait en avoir la preuve avec le lancement par AIDES, le 1er décembre, d'un compteur place de l'Opéra Garnier à Paris pour l'accès universel aux traitements. Le principe de ce compteur est de mettre en parallèle le nombre de personnes qui ont été contaminées par le virus du sida dans le monde et celles qui disposent d'un traitement. Ce compteur montrera l'immense décalage qui existe entre les deux : "Une contamination toutes les six secondes, une mise sous traitement toutes les 18 secondes". "Ne laissons pas le sida nous perdre de vitesse", affirme ainsi AIDES. De 19 h à 20 h : de nombreux intervenants du monde associatif et du monde de la recherche interviendront publiquement pour rappeler la promesse faite d'un "accès universel au traitement pour 2010. AIDES, Act Up, Sidaction, Françoise Barré-Sinoussi, prix Nobel de médecine 2008, Michel Kazatchkine, directeur exécutif du Fonds mondial de lutte contre le sida interviendront sur le mot d'ordre : "Ne laissons pas la crise tuer les séropositifs dans le monde".
Plus d'infos sur http://www.aides.org/