Un essai clinique pour guérir du VIH

12 Juillet 2022
1 111 lectures
Notez l'article : 
0
 

Espoir. En Une du numéro d’été du magazine américain Poz, Tom Perrault, un homme séropositif livre un témoignage puissant, écrit à la première personne, sur son parcours dans un essai clinique de guérison du VIH. Avocat et consultant en ressources humaines basé à San Francisco, Tom Perrault a été diagnostiqué séropositif au VIH en 2004. Très vite mis sous traitement ARV, très observant et avec une charge virale indétectable, le militant est le « candidat idéal » pour son infectiologue qui lui propose en août 2020 d’entrer dans un nouvel essai clinique. L’essai en question est un des plus complexes jamais entrepris à ce jour dans le but d’atteindre une guérison fonctionnelle du VIH. C’est une collaboration entre la fondation AmfAR et l’Université de Californie à San Francisco. Il s’agit pour les chercheurs-ses d’entrainer le système immunitaire d’une personne infectée par le VIH à combattre naturellement le virus sans l’aide des ARV. Pour cela, Tom Perrault a accepté de faire des pauses contrôlées dans la prise de son traitement avec des prises de sang régulières. Dans son récit, le militant raconte ses espoirs, ses moments de doute et aussi d’angoisse quand il voit sa charge virale remonter la première fois… puis redescendre. Il pointe du doigt la frustration de ne pas tout comprendre des mécanismes de hausse et baisse de sa charge virale, conscient que les chercheurs-ses ont besoin de temps pour les comprendre. « Mon système immunitaire a le dessus pour le moment, mais je ne dois pas me laisser emporter par mes espoirs », écrit Tom Perrault. Et le militant de conclure : « C’est un essai clinique bien sûr. Mais pour moi, c’est bien plus. C’est une leçon de patience, de persévérance, de résilience et d’optimisme pour accepter l’inconnu. Je sais que, quoi qu’il advienne, nous avons gagné. La science a gagné. Que l’essai fonctionne ou pas chez moi, nous avons déjà fait des progrès extraordinaires dans la lutte contre le VIH grâce aux informations que mes docteurs ont acquis ». Inspirant.