Un gel hydroalcoolique sur sept inefficace

23 Novembre 2020
422 lectures
Notez l'article : 
0
 

Un flacon de gel hydroalcoolique sur sept est non conforme et jugé inefficace, selon une étude de la répression des fraudes dévoilée par France Info. Ainsi, 13 % des produits ne contiendraient pas assez d’alcool et ne seraient pas bactéricides. « Un gel sous-dosé en alcool n’est pas efficace, selon des tests menés en laboratoire ». C’est ce que révèle à France Info, Romain Roussel, directeur de cabinet de la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF). « Pour être efficace contre le coronavirus, les gels hydroalcooliques doivent contenir au moins 60 % d'alcool. Nous avons constaté que quelques produits prélevés ne contenaient pas suffisamment d'alcool. C'est pourquoi nous avons fait classer ces produits en non-conformes et dangereux. C'était le cas en particulier de 13 % des produits analysés », précise le représentant de la répression des fraudes. Par ailleurs, la DGCCRF a indiqué que les prix sont restés contenus. « Depuis le premier confinement, nous avons mené une surveillance constante, donc les prix maximums sont de plus en plus respectés. En revanche, au niveau de la qualité des produits, cela varie encore », précise-t-il. Le plus efficace reste donc de se laver scrupuleusement les mains au savon.