Un homosexuel candidat aux présidentielles

1 Juillet 2019
1 527 lectures
Notez l'article : 
0
 

Geste courageux, geste militant. Pour la première fois, un candidat ouvertement homosexuel souhaite concourir pour le poste de président de la République en Tunisie. « Après tant d'années de lutte pour les droits des minorités, j'ai compris que personne ne peut faire le travail mieux que moi », a expliqué Mounir Baatour, avocat et président de la première organisation tunisienne pour les droits des homosexuels et des personnes transgenres : Shams. Comme le rappelle l’agence de presse Belga, cette ONG est engagée dans la décriminalisation de l'homosexualité dans le pays. Mounir Baatour, membre de l'opposition, a déjà obtenu davantage que les 10 000 signatures requises pour être candidat. En 2013, Mounir Baatour avait été intimidé et arrêté pour une « pratique présumée de sodomie », qui est illégale en Tunisie. Il s’agissait de faire pression sur une des voix fortes de défense des droits humains dans le pays. La Tunisie élit un nouveau président en novembre. Le président sortant Beji Caid Essebsi, 92 ans, ne se représente pas.