Un nouveau chef pour Pepfar

8 Octobre 2021
241 lectures
Notez l'article : 
0
 

L’Onusida a salué (28 septembre) l’intention du président des États-Unis d’Amérique, Joe Biden, de nommer John Nkengasong au département d’État (équivalent du ministère des Affaires étrangères en France) au poste d’ambassadeur itinérant et de coordonnateur des activités du gouvernement des États-Unis pour la lutte contre le VIH/sida à l’échelle mondiale. John Nkengasong est l'un des plus grands experts mondiaux en matière de pandémie. Ce virologue, spécialiste du VIH, possède des décennies d’expérience dans la riposte mondiale au sida. Il est actuellement directeur des Centres africains pour le contrôle et la prévention des maladies. « Il s’agit d’un choix judicieux pour diriger le Plan d’urgence du président des États-Unis pour la lutte contre le sida (Pepfar) », a commenté l’Onusida. « La vaste expérience de John Nkengasong dans la lutte contre le VIH, combinée à sa position d’expert indiscuté en Afrique de la lutte contre le virus Ebola, la Covid-19 et bien d’autres encore, lui donne de bonnes cartes pour guider la contribution mondiale des États-Unis en vue de mettre fin à la pandémie de sida », a souligné Winnie Byanyima, directrice exécutive de l’Onusida. Et de conclure : « Aujourd’hui, les pandémies de VIH et de COVID-19 touchent simultanément des communautés du monde entier, et la menace d’une résurgence de la pandémie de sida est très réelle. Nous avons besoin des idées audacieuses et de l’engagement dont il a fait preuve tout au long de sa carrière. »