Une agression contre un militant de AIDES

26 Juin 2009
419 lectures
Notez l'article : 
0
 
aides_toulouse_v.jpg

Il y a quelques jours, Xavier, un volontaire de l’association AIDES (délégation du Puy-de-Dôme) a été agressé devant les locaux de l'association au point de devoir être conduit au Centre hospitalier universitaire de Clermont-Ferrand en raison de ses blessures. Une incapacité temporaire partielle d’une journée a d’ailleurs été ordonnée par le médecin. Pour l'association, cette agression a clairement été commise au motif de l’orientation sexuelle de ce volontaire puisque des insultes homophobes ont été proférées à son égard. Une plainte par main courante a été enregistrée, avec difficulté d’ailleurs et de façon incomplète, dans les services de police. Du côté de l'association, on constate que cette agression s'inscrit "dans un contexte de pressions autour de l’association dont le rythme s’est accéléré ces dernières semaines : effraction des locaux, diffusion d’un tract appelant à la vigilance sur la contamination volontaire par dissémination de seringues, et enfin l’agression dont a été victime Xavier." La Délégation a par ailleurs adressé un courrier au préfet ainsi qu'au maire de Clermont-Ferrand " pour voir comment la sécurité pourrait être garantie aux alentours du local de AIDES". Lors du dernier Congrès de l'association (à Orléans, le 19 juin), Bruno Spire, le président de AIDES, a rappelé que l'association soutiendrait ses militants agressés et bien entendu lors des procédures engagées.