Une directrice pour l’Onusida

8 Septembre 2019
436 lectures
Notez l'article : 
0
 

Winnie Byanyima est la nouvelle directrice exécutive de l’Onusida, où elle succède à Michel Sidibé. « C’est un honneur pour moi d’intégrer l’Onusida en tant que directrice exécutive à un moment aussi crucial de la riposte au VIH », a-t-elle déclaré, mi-août. « Le monde est capable de mettre un terme d’ici 2030 à la menace que représente le sida pour la santé publique, mais j’aurais tort de sous-estimer le défi qui m’attend. En collaboration avec l’ensemble de ses partenaires, l’Onusida continue de lutter pour les personnes laissées pour compte et pour les droits de l’Homme, car c’est le seul moyen de mettre fin à l’épidémie », a-t-elle indiqué. Jusqu’à présent, Winnie Byanyima exerçait les fonctions de directrice exécutive d’Oxfam International depuis 2013. Avant Oxfam, elle a occupé pendant sept ans le poste de directrice du genre et du développement au Programme des Nations unies pour le développement (Pnud) ; elle connaît donc la machine onusienne. Elle a été députée dans son pays d’origine : l’Ouganda. En 2004, elle avait été nommée directrice des femmes et du développement à la Commission de l’Union africaine, responsable du protocole sur les droits des femmes en Afrique.  Elle ne vient pas du monde médical. Elle est diplômée en génie mécanique et en génie aéronautique.