"Une femme fantastique" a reçu l’Oscar du meilleur film étranger

7 Mars 2018
481 lectures
Notez l'article : 
0
 

Une amoureuse, née dans un corps d'homme, devant se battre après le décès de son compagnon, c’est cette idée qui sert de trame à "Une femme fantastique", un film qui livre un portrait bouleversant de femme amoureuse. Ce film du réalisateur chilien Sebastian Lelio a reçu le 5 mars l’Oscar du meilleur film étranger. Le personnage principal est incarné par Daniela Vega, actrice et femme trans. "J'ai joué des personnages trans car nous sommes en train d'expérimenter ce changement", pour autant, le film n'est pas "un plaidoyer mais une histoire d'amour entre deux personnes que la vie sépare", insistait l'actrice lors de la présentation du film au Festival de Berlin, où il a fait sensation et remporté le prix du meilleur scénario. S'apparentant à un mélodrame, "Une femme fantastique" ("Una mujer fantastica") parle d'identité sexuelle avec une grande pudeur et sans jouer sur l’ambiguïté sexuelle de ses personnages, rappelle l’AFP. Dans le film, Marina aime Orlando, plus âgé qu'elle. Quand celui-ci décède brutalement, elle devient la cible de brimades et d'humiliations car, née dans un corps d'homme, elle dérange. Du jour au lendemain, la jeune serveuse est sommée de quitter leur appartement, la famille lui interdit l'accès aux funérailles et une enquête est ouverte pour examiner la "teneur" de leur relation. L'air déterminé, parfois enragée, Marina va prendre son courage à deux mains pour continuer à vivre, loin de ceux qui voient en elle un "monstre" et veulent salir son histoire d'amour. Le film a déjà été couronné en Espagne du Goya du meilleur film ibéro-américain.