Une mosquée ouverte aux gays au Cap

27 Septembre 2014
700 lectures
Notez l'article : 
0
 

Une mosquée ouverte aux homosexuels, traitant les femmes et les chrétiens sur un pied d'égalité, a ouvert ses portes (19 septembre) au Cap, sans aucun incident majeur, malgré des menaces de manifestations hostiles, indique l’AFP.  L'"Open Mosque" (Mosquée ouverte) était plus largement remplie de journalistes que de fidèles pour cette toute première prière du vendredi. Des forces de police étaient positionnées près de l'édifice, un ancien atelier de tôlerie coincé entre deux garages automobiles dans un quartier du Cap. Taj Hargey, né en Afrique du Sud, mais directeur du Centre d'éducation musulman d'Oxford, est le fondateur de la "Mosquée ouverte", qu'il voit comme "une révolution religieuse", qui doit s'inscrire dans la lignée de la révolution politique que fut la prise de pouvoir par Nelson Mandela en 1994, après des décennies d'un régime de ségrégation raciale. L'Afrique du Sud est un pays majoritairement chrétien, où coexistent de multiples églises, mais compte une minorité de 737 000 musulmans, soit 1,5 % de la population, essentiellement d'origine indienne.