Une nouvelle voie contre le VIH-sida

30 Juin 2009
430 lectures
Notez l'article : 
0
 
docteur_quebec.png

Une découverte par une équipe de chercheurs canadiens et américains pourrait ouvrir la voie vers de nouvelles thérapies contre le VIH/sida. Il s'agirait d'ajouter au traitement actuel (la trithérapie) une chimiothérapie ciblée. Cette solution inédite pourrait permettre de détruire autant les virus circulants dans le corps (par la trithérapie) que ceux que cette thérapie n’arrive pas à éliminer (et là ce serait alors par la chimiothérapie). Une étude qui mène à cette hypothèse a été publiée dans la revue scientifique britannique "Nature Medicine". Elle a été dirigée par le Dr Sékaly (Université de Montréal) et le docteur Routy (Institut de recherche du Centre Universitaire de santé McGill, Montréal) et des chercheurs américains. Cette piste nouvelle a pour principal objectif d'éliminer des "réservoirs du VIH" qui ne peuvent pas être atteints avec les médicaments anti-VIH actuels. "Nos résultats plaident en faveur d'une stratégie semblable à celle utilisée contre la leucémie : une chimiothérapie, associée à un traitement immunitaire ciblé," souligne le docteur Sékaly dans une interview au site CNW Telbec.