Une proposition contre les franchises médicales

18 Juin 2012
3 662 lectures
Notez l'article : 
0
 
franchise_medicale2.jpg

Le groupe communiste du Sénat a déposé (juin 2012) une proposition de loi visant à abroger les franchises médicales. Dans l’exposé des motifs, les sénateurs et sénatrices communistes expliquent que : "L'accès aux soins pour les citoyens et les citoyennes de notre pays est, depuis quelques années, remis en cause. On assiste ainsi, alors que les progrès de la médecine et des sciences en général se développent, à un véritable recul dans l'accès aux soins dont bénéficie la population, voire, pour une partie de celle-ci, à un renoncement aux soins. Ce phénomène de recul est par ailleurs souligné par de nombreuses associations". "Cette situation d'inégalités d'accès aux soins n'est pas sans conséquence en matière de prévention. Les individus ayant les plus bas revenus sont moins nombreux à recourir à des pratiques de dépistage et de prévention", rappellent les signataires de cette proposition de loi. Ils estiment que les franchises médicales "bien que limitées dans leur montant, constituent une entrave supplémentaire dans l'accès aux soins. En outre, les franchises médicales, en s'appliquant indistinctement aux salariés victimes d'accidents du travail ou de maladies professionnelles, comme aux malades atteints d'affections de longue durée, et pesant indistinctement sur les soins primaires comme sur les soins de prévention, apparaissent comme une taxe sur la maladie et pèsent sur la santé publique de notre pays. C'est pourquoi, dans le contexte de crise économique actuelle, qui pèse principalement sur les personnes les plus précaires au niveau professionnel, qui sont également celles dont l'état de santé général est le moins bon, il apparaît urgent de lever l'ensemble des obstacles et des limitations à l'accès aux soins, à commencer par les franchises médicales". Les signataires demandent donc leur suppression… alors que les débats vont démarrer, cet été, sur le prochain projet de loi de financement de la sécurité sociale.

 

Commentaires

Portrait de vivement

Pour avoir suivi cette histoire de très près, je vous conseille de ne pas utiliser l'affiche "coupable d'être malade", y compris en format logo.

Certains le paient très cher aujourd'hui et je ne peux que vous conseiller le lien suivant : http://www.pcf.fr/19578

Portrait de vichenzo

la vignette de la brève a été changée... Merci Vivement pour l'info. Vichenzo.