USA : l'échange de seringues en débat

21 Juillet 2009
2 075 lectures
Notez l'article : 
0
 
seringue_v.png

Les programmes d'échanges de seringues "sont des opérations de santé publique très rentables surtout lorsqu'on compare aux coûts sociaux pour traiter les personnes touchées par le VIH et les hépatites virales". C'est le message que Maureen Trotter, pathologiste et présidente d'une importante société médicale aux Etats-Unis, a récemment fait passer dans un journal d'Abilene (Texas). Actuellement, la question des programmes d'échanges de seringues fait débat aux Etats-Unis et notamment dans cet Etat. Elle oppose, comme on pouvait s'en douter, progressistes et conservateurs. Au Texas, une législation favorable aux programmes d'échanges de seringues est envisagée. Elle recommanderait aux services publics de santé et aux associations de mettre en place des programmes de santé qui intègrent la récolte de seringues usagées et leur remplacement par des seringues propres. Dans sa tribune, Maureen Trotter rappelle que "le coût de la prévention pour une personne se situe entre 4 000 et 12 000 dollars alors que le coût d'un traitement pour une personne avoisine les 200 000 dollars." Selon elle, si l'Etat adoptait cette mesure, dont l'effet a déjà été largement vérifié dans de nombreux pays, cela "économiserait des millions de dollars."