Vaccination : l’an neuf ?

25 Janvier 2016
742 lectures
Notez l'article : 
0
 

"La vaccination a constitué un progrès considérable en santé publique. Elle a contribué puissamment à la réduction de dommages infectieux dévastateurs et par conséquent à l’allongement de la durée de la vie ainsi qu’à l’amélioration de notre état de santé", indique Le Collectif interassociatif sur la santé (Ciss) dans un communiqué du 13 janvier 2016. Et le Ciss d’ajouter : "La vaccination se trouve aujourd’hui remise en cause, sous l’effet de phénomènes convergents restés sans réponse". Par exemple, la "faiblesse des discours publics en faveur de la vaccination" ou encore "les ruptures d’approvisionnement en vaccin", etc. Le rapport Hurel, remis récemment à la ministre de la Santé, a immédiatement été suivi d’annonces. Elles portent sur une "meilleure lisibilité du calendrier vaccinal", "l’accélération de la mise en œuvre du carnet de vaccination électronique" ou encore le "transfert du comité technique des vaccinations à la Haute autorité de santé". Par ailleurs, la ministre a expliqué qu’elle avait décidé "d’ouvrir une concertation citoyenne comportant notamment un débat public". Pour le Ciss, il s’agit d’une "bonne nouvelle". Il a d’ailleurs décidé d’organiser une réflexion entre ses associations membres en vue d’établir sa position sur les solutions préconisées par le Rapport Hurel, les décisions annoncées par les pouvoirs publics, et sa contribution à la concertation citoyenne.