Vaccins et VIH, quel mode d'emploi ?

11 Février 2014
793 lectures
Notez l'article : 
0
 

Vivre avec le VIH peut rendre fragile à certaines infections comme la grippe saisonnière, les hépatites A et B, le pneumocoque... Pour se vacciner, il est préférable d'avoir plus de 500 CD4 - et surtout plus de 200 - et si possible une charge virale indétectable. C'est au médecin d'évaluer avec chaque personne le bénéfice ou non à se faire vacciner. Tous les vaccins sont-ils recommandés quand on est séropositif ? Y a-t-il un moment idéal pour les faire ? Quelle est mon expérience avec la vaccination... ou la non vaccination ? C'est ce soir qu'on en discute sur le chat thématique en compagnie d'Emilie.

Commentaires

Portrait de Emilie-seronet

Beaucoup d'échanges sur les vaccins. Ce qui peut être retenu est qu'il faut faire confiance en son médecin qui est le plus à même de juger, en fonction des CD4 et des bilans, s'il est possible de faire tel ou tel vaccin. Chaque cas est différent.

Néanmoins, "Il semble y avoir deux echos (..) chez les praticiens, ceux qui sont pour une vaccination assez large et ceux qui sont franchement contre"

Certains séronautes, même avec des CD4 au dessus de 500 ont expliqué que leur médecin contre-indiquait tout de même certains vaccins. "ma virologue est très anti-vaccin, même pour la grippe, pour elle, il ne faut pas réveiller le système immunitaire"