Vaccins : les adjuvants "pas nocifs" selon Agnès Buzyn

3 Août 2017
377 lectures
Notez l'article : 
0
 

Les adjuvants utilisés dans la fabrication des vaccins "ne sont pas nocifs", a assuré (27 juillet) la ministre de la Santé Agnès Buzyn, qualifiant les craintes exprimées par des associations et certains médecins de "désinformation" des réseaux sociaux. "Vous dites : "Pouvons-nous trouver des adjuvants moins nocifs ?" Mais ils ne sont pas nocifs pour la santé, tous les rapports le montrent", a-t-elle répondu, lors de la séance des questions au gouvernement, à la députée Frédérique Tuffnel (REM). "Nous sommes dans l'irrationnel le plus total. Nous travaillons aujourd'hui à lutter contre les réseaux sociaux et à lutter contre la désinformation", a ajouté la ministre. Une polémique s'est installée ces dernières années à propos des sels d'aluminium, utilisés depuis les années 1920 dans les vaccins comme "adjuvants", rappelle l’AFP. L'aluminium est présent aujourd'hui dans de nombreux vaccins : diphtérie, tétanos et polio(DTP), VHB et HPV. "Nous avons sur les adjuvants un recul d'utilisation de 90 ans, plusieurs centaines de millions de doses de vaccins utilisées depuis que les vaccins existent", a affirmé Agnès Buzyn. Le gouvernement a annoncé début juillet que le nombre de vaccins obligatoires pour la petite enfance passerait de trois à onze l'an prochain.