Vaccins : « Tordre le bras » aux labos ?

3 Mars 2021
294 lectures
Notez l'article : 
0
 

Haussement de ton. Le maire socialiste de Marseille, Benoît Payan, a demandé à Emmanuel Macron de « mettre le paquet » pour chercher des vaccins anti-Covid et de « tordre le bras » des laboratoires qui feraient de la rétention, dans un entretien paru dans le Journal du dimanche (28 février), explique l’AFP. « Je demande au chef de l'État de mettre le paquet pour aller en chercher. Il doit tordre le bras des laboratoires. Face à la pandémie mondiale, la protection des brevets et de leurs bénéfices ne m'intéresse pas. Si les laboratoires font de la rétention de vaccins, le président de la République doit aller au combat », tonne l'édile dans une intervention un peu simpliste comme si la partie était facile avec les labos. Reste que c’est intéressant qu’un maire de ville importante évoque la question des brevets dans le débat. Lors de cette interview, Benoît Payan est revenu sur les enjeux de la vaccination. « Aujourd'hui, nous vaccinons environ 3 000 personnes par semaine. Un peu moins de 30 % des 80 000 Marseillais-es de plus de 75 ans ont été vaccinés et 40 % des plus de 80 ans. Or, le taux d'incidence baisse nettement chez les plus de 80 ans. Ça veut dire que la vaccination fonctionne », souligne le maire de Marseille.