Vaccins : vers une souveraineté de l’Afrique ?

19 Décembre 2021
598 lectures
Notez l'article : 
0
 

Le ministre français des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian a préconisé (6 décembre) à Dakar de développer « des synergies » pour une souveraineté vaccinale de l’Afrique, alors que la production de vaccins est faible sur le continent. Cette déclaration intervient alors que la détection d’un nouveau variant de la Covid-19 baptisé Omicron en Afrique du Sud touche plusieurs pays africains. Actuellement, à peine 1 % des vaccins utilisés en Afrique sont fabriqués sur le continent. L’Union africaine (UA) veut faire grimper cette proportion à 60 % d’ici 2040, soulihne l’AFP. L’Europe et la France oeuvrent pour une « souveraineté vaccinale » de l’Afrique et « souhaitent que cette souveraineté puisse faire partie d’un partenariat global », a affirmé le ministre des Affaires étrangères français, lors d’une conférence de presse à l’Institut Pasteur de Dakar. La France soutient l’Institut Pasteur de Dakar dans les projets de vaccins contre la fièvre jaune et le Covid-19. Par ailleurs, Jean-Yves Le Drian a affirmé que l’engagement pris par l’Union européenne de livrer 500 millions de doses mi-2022 à ses partenaires à travers le monde serait « tenu ». « Nous allons même être au rendez-vous de 300 millions de doses avant la fin de cette année et sur cet ensemble, une partie significative est destinée à l’Afrique, a-t-il dit sans donner plus de précisions.