Vanneste sans étiquette

28 Février 2012
2 359 lectures
Notez l'article : 
0
 
Christian_Vanneste.jpg

L'UMP a retiré (22 février) son investiture aux législatives dans la 10e circonscription du Nord au député sortant Christian Vanneste, accusé de propos homophobes et pour avoir suscité un tollé avec des propos niant la déportation d'homosexuels français durant la Seconde guerre mondiale. La sortie de Christian Vanneste avait été dénoncée par Nicolas Sarkozy et François Fillon. L’UMP n'a, en revanche, pas prononcé son exclusion, pourtant annoncée, assurant que l'intéressé s'était engagé à quitter de lui-même le parti… et la vie politique. C’est Gérald Darmanin, conseiller régional UMP et directeur de cabinet du ministre des Sports qui remplace Christian Vanneste aux législatives. Du côté de Christian Vanneste, c’est l’énervement car le député sortant n’entend pas quitter la vie politique, mais "quitter cette galère de l'UMP, oui, car c'est devenu irrespirable".