VHB : un traitement curatif à venir ?

19 Août 2016
1 546 lectures
Notez l'article : 
5
 

Où en sommes-nous dans la quête du Graal en matière du traitement curatif de l’hépatite B ? "Proches", répond le professeur Timothy Block, président fondateur de la Fondation sur l’hépatite B et son institut de recherche dédié, l’Institut Baruch Blumberg. En tout cas, des experts pensent être arrivés au bout de l’équation pour trouver un traitement au VHB, qui, aujourd’hui, se soigne, mais dont on ne guérit presque jamais, mais qu’on peut, en revanche, prévenir par un vaccin. Les traitements disponibles qui contrôlent la réplication du virus sont parfois durs à supporter, en raison de l’interféron. Dès lors, à quoi ressemblerait la nouvelle génération de traitement, qui soignerait définitivement de l’hépatite B ? Les traitements actuels, mêmes combinés, ne sont pas suffisants ni suffisamment puissants pour détruire durablement l’ADN du virus dans les cellules infectées. De nouvelles molécules devront résoudre ce problème, tout en évitant les résistances aux médicaments. Mais l’Institut Blumberg reste confiant, grâce à une petite découverte : "Avec nos collègues de l'Université Drexel, nous sommes parmi les premiers, sinon le seul groupe, à avoir identifié une petite molécule qui inhibe l'hépatite B." Toujours selon Timothy Block, il y aussi la recherche de molécules actives sur les cellules cancéreuses du foie. Tout comme un test de dépistage plus efficace pour détecter plus tôt : le chercheur liste un certain nombre d’avancées qui lui font croire que la ligne d’arrivée ne serait plus très loin. Mais comme pour le VIH, ces découvertes annoncées devront faire leur preuve pour devenir réalité, et éviter ainsi la déception en cas d’échec. 240 millions de personnes vivent avec le VHB dans le monde, avec un million de décès chaque année.