VHC et prisons en Belgique

12 Août 2022
214 lectures
Notez l'article : 
0
 

La coalition belge contre le VHC a lancé (27 juillet) un appel pour renforcer la lutte contre l'hépatite C en Belgique afin d'atteindre l'objectif de l’Organisation mondiale de la santé : en finir avec ce virus d’ici 2030. La Coalition demande une attention particulière concernant les personnes en détention qui sont « presque sept fois plus touchées que l'ensemble de la population », rappelle l’agence de presse Belga. Le VHC touche aujourd'hui 18 000 personnes en Belgique ; il est responsable de 300 décès annuels. Plus de 500 personnes belges en détention vivraient avec le VHC, dont beaucoup ignoreraient qu'elles en sont porteuses du virus. C’est d’autant plus préjudiciable qu’il existe aujourd’hui des traitements hautement efficaces pour guérir de l’infection. La Coalition avance qu’un plus grand nombre de tests et un meilleur accès des personnes détenues aux traitements pourraient résoudre ce problème. La Coalition demande donc que « les moyens déployés pour les soins des prisonniers malades ne diffèrent plus de ceux dont la population couverte par l'INAMI [la couverture sociale belge, ndlr] bénéficie ». « Les autorités à tous les niveaux doivent prendre leurs responsabilités. Il n'est pas nécessaire de disposer de plus de ressources, mais seulement de les utiliser à bon escient », explique le Docteur Bourgeois, membre de la Coalition VHC.