VHC : feu vert européen pour Zepatier

7 Septembre 2016
850 lectures
Notez l'article : 
0
 

La Commission européenne a autorisé, le 22 juillet dernier, Zepatier (elbasvir et grazoprévir) dans le traitement du VHC des génotypes 1 et 4 chez les adultes. Cet antiviral à action directe (AVD) peut être utilisé avec ou sans ribavirine. Zepatier est une association fixe sous forme d’un comprimé en une prise quotidienne à base d’elbasvir (50 mg), un inhibiteur de la protéine NS5A1 et de grazoprevir (100 mg), un inhibiteur de la protéase NS3/4A1. Cette autorisation permet la mise sur le marché de Zepatier dans les 28 pays membres de l’Union Européenne. Ce médicament était déjà disponible aux Etats-Unis et au Canada. Le médicament devrait être disponible entre fin 2016 et début 2017, indique MSD, le laboratoire fabricant, dans un communiqué. En France, plus de 100 personnes ont bénéficié de Zepatier dans le cadre d’autorisations temporaires d’utilisation (ATU) nominatives délivrées par l’Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM). Zepatier reste disponible dans ce cadre en France jusqu’à sa commercialisation (son prix n’a pas encore été fixé), pour les personnes dont le besoin médical n’est pas couvert par les médicaments sur le marché.