VHC génotype 1 : Demande d'AMM européenne pour le faldaprévir

19 Décembre 2013
3 059 lectures
Notez l'article : 
0
 

Le faldaprévir (laboratoire Boehringer Ingelheim) est une anti-protéase de deuxième génération qui se prend en une prise par jour (120 mg). La demande d’AMM (autorisation de mise sur le marché) porte sur le faldaprévir en association avec l’interféron pégylé et la ribavirine pour le traitement du VHC de génotype 1. Le dossier a été jugé recevable le 26 novembre par l'Agence européenne du médicament. Il fera l’objet d’une procédure d’évaluation accélérée. Le faldaprévir a été étudié en association avec l'interféron pégylé et la ribavirine chez plus de 3 300 personnes. Le dossier du médicament comporte notamment l’étude STARTVerso qui portait sur plus de 300 personnes co-infectées par le VIH et le VHC. Outre les nucléosides, les médicaments autorisés dans STARTVerso étaient l’éfavirenz (en doublant la dose de faldaprévir), le raltégravir (Isentress), le darunavir, l’atazanavir. La réponse de l’Agence européenne du médicament est attendue pour le second semestre de 2014. Par ailleurs, le faldaprévir est aussi étudié dans le traitement du VHC de génotype 4. Et au sein de combinaisons sans interféron, et notamment avec du déléobuvir, une anti-polymérase du VHC développée par Boehringer Ingelheim. Les résultats de cette étude sont attendus en 2014.