VHC : la HAS réévalue des AAD

30 Novembre 2021
1 183 lectures
Notez l'article : 
0
 

La Haute autorité de santé a procédé à une nouvelle évaluation de plusieurs antiviraux à action directe (AAD) dans le traitement du VHC (hépatite C). Cette réévaluation fait suite à de nouveaux résultats tirés de la cohorte Hepather de l’ANRS | MIE. La Commission de la HAS qui y a travaillé, a examiné les résultats finaux évaluant « l’utilisation des antiviraux d’action directe chez les patients adultes atteints d’une infection chronique par le virus de l’hépatite C ayant un stade de fibrose F0 ou F1 ». Dans un communiqué, la HAS explique que « ces données confortent les conclusions de la Commission sur l’intérêt thérapeutique de ces spécialités dans la prise en charge de l’infection chronique par le VHC chez les patients porteurs asymptomatiques ayant un stade de fibrose F0 ou F1 en termes d’éradication virologique avec un profil de tolérance satisfaisant. Elle estime que ces données en pratique courante de soins ne sont pas de nature à modifier les conclusions de ses avis précédents ». Elle prononce un « avis favorable au maintien du remboursement de ces spécialités ». Les traitements concernés sont : Epclusa (sofosbuvir/ velpatasvir), Harvoni (sofosbuvir/ lédipasvir), Sovaldi (sofosbuvir), Zepatier (grazoprévir monohydraté/ elbasvir) et Vosevi (sofosbuvir/ voxilaprévir/ velpatasvir).