VHC : une nouvelle piste à approfondir

28 Janvier 2010
662 lectures
Notez l'article : 
0
 
foie_v.jpg

Des chercheurs américains ont découvert une nouvelle substance qui bloque, dans les tubes à essais de laboratoires, la réplication du virus de l'hépatite C. "Ces expériences, conduites seulement in vitro [donc pas encore sur l'homme], ont permis de trouver une protéine essentielle pour que le virus de l'hépatite C (…) puisse se multiplier. Les auteurs de ces travaux ont ensuite développé une version synthétique modifiée de cette protéine dont ils se sont aperçus qu'elle bloquait la réplication du VHC", explique l'AFP. Un des responsables des recherches a expliqué qu'il encore de nombreux mois de tests (notamment sur l'animal) avant que la Food and Drug Administration (FDA), l'autorité américaine des médicaments, donne son feu vert à d'éventuels essais cliniques sur l'homme. Si ces composants s'avéraient efficaces chez les personnes infectées par le VHC, cela permettrait d'améliorer la lutte contre ce virus qui touche plus de 150 millions de personnes dans le monde. L'hépatite C chronique est la première cause de cancer du foie et de transplantation de cet organe aux Etats-Unis. Aux Etats-Unis comme en Europe, 4 % de la population adulte souffre d'infection chronique par ce virus. A ce jour, la FDA n'a autorisé que deux traitements contre l'hépatite C, l'interféron alpha et la ribavirine.