VHD : le mécanisme de réplication décrypté

27 Février 2020
301 lectures
Notez l'article : 
3
 

Une hépatite peut en cacher une autre. Pour près de quinze millions de personnes atteintes par l’hépatite B, cette dernière est accompagnée par une autre hépatite, l'hépatite delta (VHD/HDV), un petit satellite de l'hépatite B (VHB). « Une progression rapide de la maladie et l'absence de traitement efficace se traduisent par un risque augmenté de complications qui incluent la cirrhose, l'insuffisance hépatique et le carcinome hépatocellulaire », expliquent des chercheurs-euses de l’ANRS (Agence nationale de recherche sur le sida et les hépatites virales), dans un communiqué du 11 février. Grâce à des techniques d'analyse, une équipe de recherche internationale coordonnée par Massimo Levrero (Centre de Recherche en Cancérologie de Lyon) a mis en lumière le mécanisme moléculaire, utilisé par le HDV, qui favorise sa réplication. Ces résultats identifient, pour la première fois, une cible thérapeutique potentielle impliquée directement dans la réplication du virus. Ses conclusions ont été publiées dans la revue Nature Communications. Depuis longtemps, l'interféron est le seul traitement pour les personnes co-infectées par les hépatites B et D, avec, hélas, un faible taux de succès à long terme. Dès lors, cette découverte ouvre une piste pour « développer une nouvelle stratégie thérapeutique », espèrent les chercheurs-ses.