Vieillir en bonne santé… légère baisse

4 Mai 2012
1 566 lectures
Notez l'article : 
0
 
femmes.png

La France a beau être la championne de l'espérance de vie des femmes… ce n’est pas pour autant que tout va bien. Ainsi, l'Institut national des études démographiques (INED) indique (19 avril) indique un "recul de l'espérance de vie en bonne santé depuis quelques années". En 2010, les Françaises avaient une espérance de vie de 85,3 ans (contre 84,8 en 2008) et leurs compatriotes masculins de 78,2 ans (contre 77,8 ans). L’INED ne s’est pas contenté d’étudier l’espérance de vie, mais de voir combien de temps les personnes peuvent espérer vivre en bonne santé. C’est selon la dénomination technique : l'espérance de vie sans incapacité, soit la durée moyenne que l'on peut espérer vivre ans être affecté de maladies chroniques. Les résultats de l’INED indiquent que cette "espérance de vie sans incapacité" baisse légèrement. Selon l’AFP qui cite les travaux de l’INED, celle des hommes est passée de 62,7 ans à 61,9 ans entre 2008 et 2010 ; et de 64,6 ans à 63,5 ans pour les femmes. Autrement dit, en 2010 les hommes pouvaient espérer vivre en bonne santé 79,1% de leur espérance de vie totale contre 80,6% en 2008 et les femmes 74,4% contre 76,1%. Selon les chiffres de l'Insee (Institut national de la statistique et des études économiques), l'espérance de vie en bonne santé avait entamé une légère baisse dès 2006. Cette tendance française rejoint celle d'autres pays européens.